Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2015 4 05 /02 /février /2015 20:42

Mise à jour le 04.02.2015 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Les commerces qui souhaitent diffuser de la musique de sonorisation (en fond sonore) doivent, en plus des droits d'auteur versés à la Sacem, rémunérer les artistes-interprètes et producteurs, pour ce qui est appelé rémunération équitable pour la sonorisation d'un établissement, collectée par la Sacem et pour le compte de la Société pour la perception de la rémunération équitable (Spré).

Les montants indiqués sont hors taxe.

Les droits dus sont soumis à la TVA au taux moyen de 15 % pour la rémunération équitable, en raison du double taux de 20 % (part producteurs) et 10 % (part interprètes).

Commerce de détail - Salon de coiffure

Le montant de la taxe en HT dépend du nombre d'employés.

Montants de la redevance Spré dans les commerces de détail et salons de coiffure (en euros HT)

Nombre d'employés

Magasin de détail

Salon de coiffure

jusqu'à 2

91,06 €

92,54 €

de 3 à 5

161,89 €

113,09 €

de 6 à 10

192,25 €

123,38 €

de 11 à 15

293,42 €

195,35 €

à partir de 16

394,60 €

287,88 €

En cas de déclaration regroupée (plus de 10 établissements), la rémunération totale est réduite de 15 % dans un magasin de détail et de 10 % dans un salon de coiffure.

Dans un salon de coiffure, si une seule source sonore est utilisée (sans haut-parleur supplémentaire), la redevance est fixée forfaitairement à 90 € HT, quel que soit le nombre d'employés.

Le nombre d'employés à prendre en compte est uniquement celui qui est en contact direct avec la clientèle : vendeurs, caissiers, animateurs de vente, direction... Il est calculé en fonction de la moyenne annuelle des équivalents temps plein, sur la base de 1 600 heures annuelles (apprentis inclus).

En sont exclus les personnels administratifs, les représentants, le personnel d'entretien...

Haut

Grande distribution

Le montant dû est obtenu à partir d'un forfait fixe auquel s'ajoute, pour les établissements de plus de 400 m², un montant dépendant de la surface.

Sont concernés les supermarchés, hypermarchés, grands magasins, magasins électroménagers de plus de 500 m², galeries marchandes et halls d'exposition.

Les tarifs sont différents entre les commerces généralistes et les magasins spécialisés (ameublement, articles de sport, habillement, matériel de bricolage ou sanitaire, jardineries, solderies, magasins de gros, etc.).

Montants de la redevance Spré pour les commerces de grande distribution (en euros HT)

Surface

Montant fixe annuel par magasin

Montant variable par m²

jusqu'à 400 m²

90,82 €

0 €

de 401 à 1 000 m²

90,82 €

0,2523 €

de 1 001 à 5 000 m²

90,82 €

0,2220 €

de 5 001 à 10 000 m²

90,82 €

0,1917 €

à partir de 10 001 m²

90,82 €

0,1615 €

Magasin spécialisé de plus de 500 m²

55,59 €

0,0505 €

Par exemple, un grand magasin ou un hypermarché de 6 000 m² de surface doit payer une redevance annuelle de 1 241,02 €HT, soit 90,82 + (6 000 x 0,1917), et un magasin spécialisé dans la vente de meubles de même surface une redevance annuelle de 358,59 €HT, soit 55,59 + (6 000 x 0,0505).

La surface à prendre en compte est la surface commerciale sonorisée ouverte au public, excluant les entrepôts, les locaux administratifs...

En cas de déclaration regroupée de tous les magasins d'une chaîne ou d'un groupe (au moins 10 établissements, quel que soit leur statut juridique au sein de la chaîne ou du groupe), la rémunération est l'addition des deux variables suivantes :

  • nombre de magasins :

    • jusqu'à 2 000 magasins, 45,41 € HT par magasin,

    • à partir de 2 001 magasins, 30,28 € HT par magasin.

  • surface totale des magasins :

    • jusqu'à 800 000 m², 0,2105 € HT par m²,

    • à partir de 800 000 m², 0,1704 € HT par m².

Haut

Autres lieux sonorisés

Les lieux sonorisés qui n'ont pas de barème spécifique sont facturés sur la base de 65 % du droit d'auteur.

Ces lieux peuvent être notamment : véhicule sonorisé, parc de stationnement, parc d'attraction, aéroport, aire de jeux, centre de sports individuels et collectifs, piscine, plage payante, cours de danse et de gymnastique, chambre d'hôtels, chambre d'hôtes, établissement d'enseignement, laverie automatique, salle d'attente et de détente, salle de jeux, ascenseur, espace en plein air, bureau ouvert au public...

Par exception, les séances occasionnelles non commerciales, organisées par des associations de bénévoles à but non lucratif, bénéficient d'une réduction de 50 % sur le minimum de facturation.

Haut

Où s'adresser ?

Haut

Références

http://vosdroits.service-public.fr/professionnels-entreprises/F24522.xhtml?xtor=EPR-140

Partager cet article

Repost 0
Published by VAUTOUR Christine
commenter cet article

commentaires