Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 août 2009 2 04 /08 /août /2009 10:45
L’inoubliable chanson "Tous les garçons et les filles" a été chantée pour la première fois en 1962 par Françoise Hardy. (Re)découvrez le succès fou de ce tube.

Faites le test, sur vous et autour de vous : il suffit de dire le titre de la chanson pour qu’aussitôt, on se mette à en fredonner les paroles…  Et cela fait… 47 ans que le charme opère.  Rien de fortuit dans ce succès : cette chanson n’est-elle pas l’expression la plus juste de la mélancolie adolescente ? Françoise Hardy avait 17 ans quand elle l’écrivit et un an de plus quand le disque sortit.

C’est la maison Vogue qui accueillit cette grande fille à l’allure un peu gauche, qui avait fréquenté les bancs du Petit Conservatoire de Mireille. Pourtant c’est chez le concurrent, Pathé-Marconi, que, à la suite d’une annonce publiée dans France-Soir (c’est ainsi qu’on recrutait les chanteurs avant la Star Ac’ !), elle s’était rendue pour passer une audition. Mais la maison de disque n’avait pas donné suite : trop de ressemblance avec Marie-José Neuville, "la collégienne de la chanson" qui avait connu un succès considérable à la fin des années 50.

Françoise Hardy se tourna ensuite vers la maison de disques Vogue qui lui fait signer – sans enthousiasme – un contrat pour enregistrer une chanson refusée par Petula Clark, "Oh, oh, chéri". A cette chanson, Françoise Hardy en ajouta trois, de son cru, pour ce premier 45 tours, dont "Tous les garçons et les filles". Très vite, les radios s’emparent de cette chanson, notamment Europe N°1. Il faut dire que Daniel Filipacchi, animateur de "Salut les Copains" est sous le charme de son interprète…
Le succès public est immédiat. Inconnue quelques jours plus tôt, Françoise Hardy se pose en concurrente de Brigitte Bardot. Pas moins ! Le magazine Candide écrit : "En trois minutes éblouissantes, Françoise Hardy menace le règne de Bardot". De son côté, Paris-Match titre : "Françoise Hardy : 18 ans, 1 disque, 2 millions de fans"…

Ce succès surprend les responsables de la maison Vogue autant qu’il les ravit. A commencer par son directeur artistique, le très influent Jacques Wolfstohn, dont le jeune adjoint s’appelle alors… Jacques Dutronc. En pleine vague yéyé où le twist est roi, le succès de cette ballade douce étonne ; de même que son caractère intergénérationnel en ces années où le fossé se creuse entre la jeunesse et les "croulants" : elle est en effet plébiscitée par les jeunes qui se reconnaissent en elle, et par leurs parents qui en apprécient la qualité.

Quant à la chanteuse, elle essaie de se protéger des sollicitations qui de partout l’assaillent. On loue sa beauté et son talent. Françoise Hardy a du mal à y croire, elle qui, de son propre aveu, se considère comme "laborieuse et sinistre" et à qui sa grand-mère maternelle n’a cessé de répéter qu’elle était laide et stupide…

Dans la foulée du 45 tours, elle enregistre un 33 tours au dos duquel on peut lire : "La jeunesse chante la jeunesse… Françoise Hardy l’a prouvé ! A 18 ans, une jeune fille, étudiante, simple, jolie et naturelle, a apporté une fraîcheur nouvelle dans la chanson". Oui, "Tous les garçons et les filles" fut le succès fou d’une chanteuse sage…

Insolite
Françoise Hardy chanta "Tous les garçons et les filles" à la télévision pour la première fois le 18 novembre 1962, jour du premier tour des élections législatives, quelques heures avant la proclamation des résultats.

CLIP utiliser le lien suivant

http://www.notretemps.com/plaisir/chansons-nostalgie/2039/10000221-tous-les-garcons-et-les-filles.html?start=2


Partager cet article

Repost 0
Published by VAUTOUR Christine - dans CHANSONS AUDIO VIDEO
commenter cet article

commentaires