Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2014 4 30 /10 /octobre /2014 21:43

Par Akim Khenifar | Modifié le 20-10-2014 |

Juritravail

Vous connaissiez déjà les titres restaurant et les chèques vacances. Vous verrez apparaître les chèques santé à compter du 1er janvier 2015. De quoi s'agit-il exactement ? Tout simplement de titres prépayés qui offrent un accès ouvert aux soins.

L'idée novatrice est née au sein d'une entreprise montpelliéraine, Care Labs, dirigée par Vincent Daffourd.

Ce titre dématérialisé présente l'avantage de compléter la prise en charge des frais de santé des salariés déjà proposée par la sécurité sociale et les mutuelles d'entreprise. Ce soutien financier s'effectuera à hauteur d'un montant maximum de 156 euros par an et par salarié et pourra concerner l'achat de produits ou même de consultations chez des professionnels de santé (nutritionniste, orthophoniste, etc…).

Si l'avantage que représente une telle innovation pour les salariés ne fait pas l'ombre d'un doute, il ne faut pas oublier que pour vous aussi, chefs d'entreprise, un intérêt existe ! Si vous optez pour ce système ingénieux, outre le bonus acquis en termes d'image pour votre entreprise, vous pourrez prétendre à une exonération de charges. Seulement 3% des sommes allouées reposeront sur l'entreprise.

Vous pouvez d'ores et déjà déposer votre inscription pour profiter de ce dispositif en consultant le site "www.chequesante.com". Il présente un annuaire faisant figurer le nom des professionnels de santé adhérents. Sur les points tenant à l'organisation précise de ce nouveau système de paiement par titre, comme l'indique Véronique Villette, membre du cabinet de ressources humaines Carré RH, il : "reste à savoir comment ces titres seront mis en place…".

"Info-plus" Mettre en place un régime de prévoyance dans l'entreprise

Pour favoriser l'accès et la couverture des soins de vos salariés, vous pouvez envisager la mise en place d'un régime de prévoyance dans votre structure. Cela peut passer par :

  • la négociation puis la conclusion d'un accord collectif,
  • un accord ratifié par référendum organisé au sein de votre entreprise, la majorité des salariés doivent alors s'exprimer en faveur de votre programme,
  • une décision unilatérale de votre part (article L.911-1 du Code de la sécurité sociale).

Sachez que vous pouvez opter pour l'une de ces 3 voies, aucune d'elle n'est prioritaire sur les autres.

http://www.juritravail.com/Actualite/Hygiene-securite-travail-employeur/Id/161271?utm_source=null&utm_medium=email&utm_campaign=col_412_63552

 

Partager cet article

Repost 0
Published by VAUTOUR Christine - dans DROIT DU TRAVAIL
commenter cet article

commentaires