Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2011 4 10 /02 /février /2011 14:01
Par Anne Bance le 13/12/10
 
Depuis fin 2010, quitter son banquier n'est plus si compliqué. Votre nouvelle banque doit désormais effectuer pour vous bon nombre de démarches.
Vous devez déménager? Vous avez rencontré des problèmes dans votre banque? Vous êtes à la recherche de frais bancaires moins élevés? Changer de banque peut être une solution. Depuis le 1er novembre 2009, c'est devenu plus facile car la banque qui vous accueille doit effectuer pour vous une partie des démarches nécessaires.

Activation du nouveau compte, informations à transmettre, frais à payer, transfert des livrets d'épargne... Explications et conseils.
Comment "activer" mon nouveau compte ?Demandez à votre nouvelle banque de communiquer vos nouvelles coordonnées bancaires à tous les organismes qui font des virements (salaire, retraites...) ou des prélèvements (assurances, EDF, abonnement de téléphonie mobile, accès à Internet...) sur votre compte actuel.

Les banques se sont engagées à fournir ce "service d'aide à la mobilité", en général gratuit. Certaines lui ont même donné un nom : "Service Bienvenue" à la Société générale, "Simplicio" chez LCL ou "Facilidom" chez BNP-Paribas, par exemple. Pour en profiter, vous devez simplement signer un mandat autorisant la banque à faire ces démarches pour vous. Selon les établissements, un conseiller spécialisé vous contactera par téléphone ou vous enverra un courrier avec un dossier à remplir ou vous demandera de fournir certaines informations par Internet.

Quelles informations dois-je transmettre à ma nouvelle agence ?Vous devez donner la liste des organismes qui ont des autorisations de prélèvement sur votre compte ou qui y font des virements, ainsi que les références qui leur permettent de vous identifier : numéro de client, de contrat, numéro de Sécurité sociale...

Pour être certain de ne pas en oublier, reprenez vos relevés de compte sur un an et recherchez toutes les opérations de ce type. Il est aussi possible de demander à votre ancienne banque de fournir la liste des opérations récurrentes sur votre compte. Mais c'est un service payant (parfois plusieurs dizaines d'euros). Pour chaque organisme à prévenir, retrouvez ensuite la dernière facture, le contrat ou tout autre document comportant vos références personnelles.

Combien de temps dois-je prévoir ?Lorsque vous lui avez remis toutes les informations nécessaires, votre nouvelle banque dispose de cinq jours ouvrés pour avertir tous les organismes. Mais il est sage d'attendre quelques mois pour clôturer votre ancien compte, le temps de vérifier que tous les organismes ont bien pris en compte vos nouvelles coordonnées bancaires.

Pendant ce temps, il est préférable de laisser un peu d'argent sur ce compte, au cas où un prélèvement automatique, par exemple, serait quand même présenté par erreur. Et ne pas oublier de résilier les services qui y étaient associés.

Que me reste-t-il à faire ?Le service d'aide à la mobilité fourni par les banques ne concerne pas les opérations entre particuliers. Si vous donnez, par exemple, un logement en location et recevez le loyer par virement chaque mois, vous devez envoyer vous-même vos nouvelles coordonnées bancaires à votre locataire pour qu'il modifie l'ordre de virement.

De même, si vous aviez mis en place des virements permanents pour régler votre loyer, une pension alimentaire ou donner de l'argent de poche à vos petits-enfants, résiliez-les dans votre ancienne banque et réinstallez-les sur votre nouveau compte.

Enfin, avant de fermer votre ancien compte, c'est à vous de vérifier que tous les paiements par carte des dernières semaines ont bien été débités et que tous les chèques que vous avez signés (ils sont valables un an) ont été encaissés. Ceci afin d'éviter de vous retrouver "interdit bancaire" s'ils se présentaient par la suite. Lorsque tout est en règle, demandez à votre ancienne banque la clôture de votre compte et remettez-lui vos moyens de paiement (carte bancaire et chéquier).

Quels sont les frais à payer ?La banque que vous quittez n'a pas le droit de prélever des frais de fermeture de compte. C'est pourquoi il est parfois moins coûteux de clôturer le compte devenu inutile plutôt que de le laisser en sommeil car certaines banques facturent en revanche des frais pour les comptes "inactifs" ou "dormants".

En revanche, votre nouvelle banque facture en général la mise en place de virements permanents sur votre nouveau compte. Et le transfert de certains placements est payant.
Que faire de mes livrets d’épargne ?Si vous voulez les rapatrier dans votre nouvelle banque, le plus simple est de fermer votre Livret A, votre Livret Développement Durable (ex-Codevi) et votre Livret épargne populaire (c'est gratuit), avant de les souscrire à nouveau dans votre nouvel établissement (il est interdit de détenir deux exemplaires d'un même livret simultanément dans deux banques différentes).

En revanche, vous avez droit à autant de comptes sur livret (fiscalisés) que vous le souhaitez. Mais chaque banque fixant librement sa rémunération, vérifiez que votre nouveau banquier est au moins aussi généreux que l'ancien.

Ai-je intérêt à transférer aussi mon CEL, mon PEL ou mon PEA ?Il est souvent dommage de clôturer un Compte épargne logement (CEL) ou un Plan épargne logement (PEL). Mais vous pouvez les transférer dans votre nouvelle banque si celle-ci et l'ancienne sont d'accord. La première se chargera de la demande de transfert. La banque délaissée vous facturera des frais (de 50 à 70€ pour un PEL, par exemple).

Même principe pour le PEA (Plan d'épargne en actions) mais les frais de transfert sont souvent supérieurs à 100€. Heureusement, certains clients obtiennent que la nouvelle banque - satisfaite de voir ce placement venir chez elle - prenne en charge cette dépense.

Si vous détenez des Sicav de votre ancienne banque sur un PEA, il peut être sage de les vendre avant de transférer le plan. Si vous le faites après le transfert, des frais de transaction risquent de vous être facturés. Et, si vous les gardez, vous aurez en général des droits de garde à régler. La plupart des banques ne font cadeau de ces frais que sur les Sicav "maison" et les facturent sans hésiter si vous détenez des Sicav de gestionnaires concurrents.

> Ces placements qui ne se transfèrent pas
Un contrat d’assurance vie ne peut pas être transféré dans un autre établissement. Mais vous avez le droit de le garder dans votre ancienne banque, même si vous fermez votre compte courant. Et, si vous détenez un vieux PEP (Plan d’épargne populaire), qui, lui, est en principe transférable (sauf s’il est investi en assurance vie), vérifiez que la rémunération offerte par votre nouvelle banque n’est pas trop décevante.

http://www.notretemps.com/votre-argent/10005102-changer-banque-demarches/7-ai-je-interet-a-transferer-aussi-mon-cel-mon-pel-ou-mon-pea-.html

Partager cet article

Repost 0

commentaires