Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 20:24

Comment tailler ses rosiers: les bons gestes

Par Maayke de Ridder le 19 septembre 2012
Comment tailler ses rosiers: les bons gestes
La taille des rosiers est un moment important à ne pas manquer: les bons gestes, la fréquence, la saison. Et si chaque type de rose a une taille à sa mesure, certaines règles sont universelles. Heureusement.

 


• Quatre saisons pour prendre soin de ses rosiers

Les rosiers à chaque période de l'année. 

La taille d'hiver: Rabattez le pied des rosiers à environ 40 cm de haut. Il s'agit là d'éliminer les baies, pour que la plante ne gaspille pas son énergie à former des graines. Néanmoins, si vous aimez les baies colorées, vous pouvez sauter l'étape de la taille hivernale. 

La taille de printemps: elle est notamment valable pour les rosiers buissonnants, qui peuvent être taillés au tout début du printemps, aux environs de la fin du mois de mars, après les plus fortes gelées. 

La taille estivale: C'est la plus importante : elle vaut pour toutes les espèces de roses. Coupez la tige des fleurs fanées en laissant cinq feuilles. Eliminez les jeunes pousses qui partent dans tous les sens (des rosiers tiges, par exemple). Comment reconnaître des jeunes pousses? À leurs fines épines et à leur feuillage, plus menu et souvent d'une autre teinte. 

La coupe automnale: Vos dernières roses fanées peuvent être coupées avant l'arrivée de l'hiver. Vous favoriserez ainsi une seconde floraison.

• La méthode pour tailler ses rosiers

alt
Portez toujours des gants et munissez-vous d'un sécateur de qualité : bien affûté, propre et maniable. Si nécessaire, prévoyez une scie à élaguer et une solide paire de cisailles. Un bon outillage est la base d'une taille plus nette et moins traumatisante pour vos rosiers.

Pour les rosiers tiges et buissonnants, rabattez-les drastiquement dès le mois de mars. Ramenez les branches latérales à quelques centimètres des principales. Important : taillez toujours vos rosiers juste au-dessus des endroits où ils ont tendance à repartir. 

Puis, éliminez les branches mortes ou malades et rabattez-les jusqu'à la zone où le bois est sain. Eliminez aussi les branches qui se croisent ou qui empêchent le passage de l'air et de la lumière. Veillez à ce que le cœur du rosier reste aéré. Eradiquez aussi profondément que possible tous les rejets au niveau du sol : ils proviennent de la souche sauvage et sont rarement porteurs de boutons – en outre, ils sont gourmands. 

Taillez les branches jusqu'à deux yeux (15 cm) maximum de la ramification. Taillez de préférence à hauteur d'un œil et orienté vers l'extérieur. Eliminez les petites branches fines et fragiles : elles ne donneront que de rares pousses peu florifères. Vers mars ou avril, vous pouvez amender légèrement le sol pour accélérer la repousse. Une condition cependant : arrosez immédiatement la plante pour dissoudre les engrais et éviter qu'ils la brûlent.

Partager cet article

Repost 0
Published by VAUTOUR Christine - dans ENVIRONNEMENT - ECOLOGIE
commenter cet article

commentaires