Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 14:12

Par Anne-Marie Le Gall le 24 juillet 2014
Contrefaçon: ne vous laissez pas piéger!
Acheter à l’étranger de faux parfums de marque, une imitation de lunettes, de sac ou de vêtements de luxe… peut vous coûter cher.

Habillement, accessoires de mode, téléphones portables, cigarettes…  La contrefaçon concerne tous types de produits! Un voyage à l’étranger expose tout particulièrement à de tels achats.

Quels sont les risques? 

- Au passage de la frontière, les contrefaçons trouvées par les douaniers sont confisquées. Vous risquez en plus une amende calculée à partir de la valeur des produits authentiques copiés (et non de la valeur d’achat des produits contrefaits). Le prix à payer peut donc être très élevé. Pour en savoir plus, consulter le site douane.gouv

Certains produits non conformes à la réglementation, peuvent se révéler dangereux. Par exemple: des vêtements destinés à être en contact avec la peau peuvent contenir des substances dangereuses et interdites, des lunettes de soleil peuvent ne pas garantir une protection adaptée…

• Comment distinguer le faux du vrai ?

Détecter un produit contrefait est parfois difficile car les imitations peuvent être très bien réalisées. Un faisceau d’indices peut toutefois alerter. Le site contrefacon-danger.com réalisé par l’Institut national de la propriété industrielle (INPI)  appelle les consommateurs à être vigilants sur:

- La qualité du produit. Elle est souvent très inférieure à celle des produits authentiques. Vérifiez par exemple le moulage ou encore les coutures, la peinture du produit, la symétrie des lignes...

- Le prix. Un prix trop attrayant doit éveiller la méfiance.

- L’emballage. Celui des produits authentiques est généralement bien étudié et bien fini. Ce n'est pas toujours le cas pour les produits contrefaits. Examinez en particulier la qualité d'impression: des défauts tels que les lignes moirées, les impressions floues et de mauvaises combinaisons de couleurs sont souvent révélateurs de contrefaçon.

- L’étiquette: Faites bien attention à l'orthographe des noms de société et de la marque. Examinez les indications de conformité aux normes, les certificats d'authenticité, les conditions de garantie et le service après-vente proposé.

- Le lieu de vente : Méfiez-vous des lieux de vente qui n'ont pas pignon sur rue et assurez-vous de la notoriété du vendeur.

Si vous doutez de l'authenticité d'un produit ou de l'honnêteté du vendeur, vous pouvez vous rapprocher du service consommateurs de la société qui fabrique les produits authentiques pour en avoir le cœur net. 

www.notretemps.com/droit/conso/contrefacon-vous-laissez-pas-pieger,i64415/2

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires