Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2010 5 01 /10 /octobre /2010 09:46

Jeunesse - Insertion

Deux allocations d'autonomie vont être expérimentées en direction des jeunes

29 septembre 2010

 

Reconnaissant la place centrale de la question des ressources des jeunes en recherche d'emploi, et de leur accompagnement socio-professionnel, Marc-Philippe Daubresse a annoncé, mardi 28 septembre, la mise en place, à partir du mois de décembre, d'une expérimentation destinée à "tester l'efficacité réelle d'une allocation garantie" pour les 18-25 ans, avant d'envisager les conditions de son éventuelle généralisation.
"Deux publics cibles seront visés : les jeunes peu qualifiés en grande difficulté d'insertion et les jeunes diplômés de licence" au chômage depuis au moins six mois, a précisé le ministère de la Jeunesse, en présentant les perspectives ouvertes dns le cadre de la deuxième étape du plan "Agir pour la jeunesse".
Un premier revenu contractualisé d'autonomie (RCA) s'adressera ainsi aux 18-25 ans à faible niveau de qualification, à qui il sera versé mensuellement pendant deux ans, "sous réserve qu'ils s'engagent soit à rechercher activement un emploi, soit à suivre une formation".

Une allocation de 250 euros maximum

Son montant s'élèvera à 250 euros par mois, lorsqu'aucune rémunération ne sera perçue à un autre titre (emploi, formation), et sera dégressif dans le cas contraire, jusqu'au niveau du SMIC, à partir duquel il ne percevra plus d'allocation d'autonomie. Chaque jeune majeur concerné bénéficiera en outre d'un accompagnement renforcé.
"Cette expérimentation fera l'objet d'une évaluation par un organisme tiers retenu à l'issue d'un appel d'offre", qui procédera à une comparaison entre deux cohortes de jeunes percevant ou non cette allocation, ont encore souligné les services de Marc-Philippe Daubresse.


L'autre volet du RCA s'adressera par ailleurs à des jeunes diplômés ayant validé au minimum une licence et se trouvant à la recherche d'un premier emploi depuis au moins six mois. En contrepartie du versement de cette allocation mensuelle, ils devront s'engager dans un parcours d'accompagnement renforcé mis en oeuvre par l'APEC.
Au total, quelque 9 500 jeunes doivent être concernés par les deux expérimentations, dont 5 500 toucheront le revenu garanti de 250 euros, pour un investissement financier de l'Etat d'environ 20 millions d'euros.

A.S.

 

http://www.ash.tm.fr/actualites/detail/31317/deux-allocations-d-autonomie-vont-etre-experimentees-en-direction-des-jeunes.html

Partager cet article

Repost 0
Published by VAUTOUR Christine - dans EMPLOI
commenter cet article

commentaires