Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 08:38

Grèves : comment se faire rembourser son billet de train ou d'avion

Par Anne-Marie Le Gall le 20/10/10
Grèves : comment se faire rembourser son billet de train ou d'avion
À la veille des vacances de la Toussaint, votre train ou votre avion a été annulé ou risque de l’être ? Ne tardez pas à faire valoir vos droits au remboursement ou à l’échange.

• Si vous prenez le train

En période de grève, la SNCF peut décider d’assouplir, ponctuellement, ses règles de remboursement. C’est le cas actuellement. "Si votre train est annulé ou si vous préférez renoncer à votre voyage de peur de subir des perturbations, vous pouvez obtenir le remboursement intégral de votre billet, quel que soit le tarif payé, y compris pour les billets non remboursables (notamment les billets Prem’s). Il suffit de vous présenter dans tous les guichets ou boutiques SNCF", assure Anne-Sophie Trcera, de la Fédération nationale des associations d’usagers des transports (Fnaut). Si vous souhaitez simplement reporter votre voyage, faites le point à un guichet SNCF avant le départ de votre train.

À savoir
- Si votre billet est échangeable et remboursable sans frais, le plus simple est de vous connecter sur le site : www.voyages-sncf.com pour effectuer les démarches nécessaires.

- Si vous avez un billet IdTGV, renseignez-vous sur les conditions de remboursement et d’échange via le formulaire de contact sur le site ou en appelant le 0 980 982 982 (appel non surtaxé). Pour ce type de billet, les guichets SNCF ne sont pas compétents pour les remboursements.

- Si le train où vous avez réservé est annulé mais que vous souhaitez en prendre un autre qui, par chance, est maintenu, vous pouvez, en principe, utiliser votre billet sans surcoût jusqu'au lendemain minuit. Toutefois, la SNCF conseille de se rendre à un guichet dès lors que vous avez connaissance de l’annulation de votre train, afin de mieux organiser vos solutions de rechange.
Si vous prenez l’avionPour l’avion, les voyageurs ont de véritables droits prévus par une réglementation européenne. "Si un vol est annulé, la compagnie aérienne doit laisser le choix au voyageur entre un remboursement intégral du billet, ou un réacheminement sur un autre vol, rappelle Anne-Sophie Trcera. Si le passager opte pour cette dernière solution, la compagnie doit prendre en charge les éventuels frais (restauration + hébergement) exposés pendant l’attente de ce vol de rechange".

Si vous souhaitez prendre les devants et renoncer à votre voyage ou le reporter, faites le point très vite avec votre compagnie aérienne. Les conditions d’échange ou de remboursement sont alors propres à chacune d’elles selon leur politique commerciale.

À savoir 
La règlement européenne s’applique à tous les vols en partance d’un aéroport européen.
- Si vous décollez de France, vous êtes donc toujours couvert.
- Si vous êtes à l’étranger et que votre vol retour est annulé pour faits de grève en France, vous bénéficiez des mêmes règles à condition d’avoir pris un billet auprès d’une compagnie européenne. En revanche, si vous êtes bloqué au Maroc avec un billet Royal Air Maroc, par exemple, vous ne pouvez pas vous prévaloir des règles européennes pour votre voyage retour. Rien ne vous empêche cependant de trouver un arrangement avec la compagnie en question.

Pas d’indemnisation en cas de préjudiceSi l’annulation de votre train ou de votre avion vous a porté un préjudice financier (par exemple : acompte perdu pour la réservation d’un hôtel, d’une voiture ou d’une location saisonnière), n’espérez pas obtenir une indemnisation de la part de la SNCF ou de votre compagnie aérienne.
Une grève nationale est en effet considérée comme un cas de force majeure qui exonère les transporteurs de leur responsabilité sur les frais collatéraux liés à l’annulation de votre voyage.

Partager cet article

Repost 0

commentaires