Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2010 1 06 /12 /décembre /2010 10:14

Handicap - Discrimination

L'Unapei saisit la HALDE pour des faits visant des personnes handicapées mentales

Par Anne Simonot - 01 décembre 2010

 

Déterminée à crier "la colère des familles et des personnes handicapées mentales face à la discrimination dont elles sont victimes du fait de leur handicap", l'Union nationale des associations de parents et amis de personnes handicapées mentales (Unapei) passe à la vitesse supérieure en saisissant, pour la première fois, la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité (HALDE).
"Le courrier est prêt à partir", a indiqué mercredi 1er décembre à la presse la présidente de l'organisation, Christel Prado, en expliquant le ras-le-bol des adhérents de l'Unapei, qui ne peuvent plus "tolérer la banalisation" des trop nombreux "actes violents, insultants, de rejets [qui] font le quotidien des personnes handicapées mentales et de leurs familles à tel point qu'eux-mêmes les ont intégrés comme 'ordinaires'".
D'autres plaintes ont déjà été déposées par le passé auprès de la HALDE par certaines des associations adhérentes de l'Unapei mais c'est une première pour la fédération elle-même.

Contre la banalisation des faits

Plusieurs incidents récents ont fait déborder le vase, selon la jeune femme, également vice-présidente du Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH) depuis octobre dernier, à commencer par le dossier porté à l'attention de la HALDE : l'opposition d'un habitant de Meudon (Hauts-de-Seine) qui bloque à lui seul, depuis plus d'un an, à coups de recours gracieux puis contentieux, le bon déroulement d'un projet d'ouverture d'établissement d'hébergement pour personnes handicapées mentales vieillissantes qui emporte pourtant l'adhésion de l'ensemble de la commune.
En mai dernier, c'est un jeune autiste de 18 ans qui se fait violemment interpeller par la police nationale dans les rayons d'un supermarché de Saint-Lô (Manche) ou un commerçant du Croisic (Loire-Atlantique) qui chasse des touristes handicapés mentaux de sa boutique ; en juin, c'est un restaurateur de Laval (Mayenne) qui refuse un groupe de personnes handicapées mentales de son établissement ; en février 2009, c'est Air France qui refuse d'embarquer une jeune sportive trisomique en partance pour les Jeux mondiaux d'hiver...

Conserver la HALDE en l'état

Autant de faits qui amènent aujourd'hui l'Unapei à interpeller les pouvoirs publics sur l'accès des personnes handicapées au logement, à l'éducation, aux loisirs, a poursuivi Christel Prado, et sur leur détermination à faire progresser la lutte contre les discriminations en conservant à la HALDE son caractère d'"autorité indépendante", efficace et reconnue.
Pour mémoire, l'instance est actuellement menacée de disparition, ses missions devant être intégrées à celles du futur défenseur des droits, malgré une importante mobilisation associative.
"Les chiffres parlent d'eux-mêmes", a renchéri à cet égard le directeur général de l'Unapei, Thierry Nouvel, en rappelant que "la HALDE est saisie de nombreuses plaintes émanant de personnes handicapées". Santé et handicap constituent en effet la deuxième cause de saisine de l'instance, avec 18,5 % des quelque 10 000 réclamations reçues en 2009.
Et d'évoquer "les moqueries et les insultes subies au quotidien, les mises à l'écart délibérées" de la part de Français qui, en mai 2010, dans une enquête commandée par l'Unapei sur la perception du handicap mental, reconnaissaient très largement (à 84 %) l'existence de ces discriminations mais considéraient, presqu'aussi majoritairement (aux deux tiers), que les personnes handicapées mentales n'en étaient pas conscientes, en se livrant à une sorte de "réification des personnes handicapées mentales", dont "on peut se moquer puisqu'ils ne se rendent pas compte..."

 

http://www.ash.tm.fr/actualites/detail/33707/l-unapei-saisit-la-halde-pour-des-faits-visant-des-personnes-handicapees-mentales.html

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires