Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 08:21
Biologique, écologique et charmante, la poule est peu à peu devenue la star des jardins! Quelques conseils avant d'en apprivoiser une.

Certes l’élevage des poules n’est pas vraiment une nouveauté mais, à l’évidence, en ce moment le volatile remporte tous les suffrages. 

La jolie bête à plumes répond à notre envie d’écologie. Elle pond, en moyenne, trois cents œufs par an. Elle est aussi très "bio", servant à elle toute seule d’insecticide, de recycleur de déchets et d’engrais 100% naturels! En effet, une poule picore tout naturellement les insectes, escargots et limaces, ennemis jurés des jardiniers.

Quand elle en a fini avec les petites bêtes, elle s’attaque aux restes que vous lui apportez. Épluchures de légumes, trognons de fruits… elles adorent! Une fois rassasiée, la belle fait ses besoins dans le jardin: rien de plus efficace pour enrichir la terre de vos massifs et vos jardinières.

• Quel abri pour la poule de compagnie ?

Un poulailler installé à l’abri du vent, du soleil et des fortes chaleurs fera l’affaire. Sur le sol, des copeaux de roseau et de la paille isoleront du froid. Il lui faudra aussi une mangeoire, un abreuvoir, un pondoir isolé et un perchoir sur lequel dormir.

Nettoyez le poulailler deux fois par mois. Prévoyez assez grand si vous envisagez d’offrir de la compagnie à votre poule. Eh oui, mademoiselle s’ennuie toute seule. Il lui suffit de côtoyer l’une de ses congénères pour qu’elle soit la plus heureuse des volatiles !

• Quelle poule de compagnie adopter? 

Laquelle aura votre préférence ? La pondeuse d’allure classique (environ 10€) ou la poule d’ornement (environ 50€) ? Aussi bonne pondeuse l’une que l’autre, elles ont chacune leur petit caractère.

Côté poules de luxe, nous avons l’Hollandaise Huppée, au caractère sympathique et peu farouche, ou la poule Soie, grande ou naine, avec son toucher angora, ses pattes emplumées et son allure bouffante.

 

Côté pondeuse, la Brahma fait partie des plus grandes races de gallinacés. Son allure fière, son plumage abondant et sa démarche noble peuvent impressionner alors qu’elle est plutôt sociable. Certaines de ces demoiselles très curieuses, vous suivent dans vos allées et venues. Comme la poule rousse dite aussi "fermière", vraiment attachante. D’autres, plus craintives, ne se laissent pas facilement approcher, comme la Gournay, rustique et résistante.

Où trouver des poules? 
Sur les marchés, sur le site leboncoin ou encore dans les magasins Truffaut (tél. 0 810  810 698).

Livres

Poules. Les connaître, les choisir, de Célia Lewis. Des conseils pratiques pour faire le bon choix d’une race quel que soit votre objectif. Éd. Delachaux et Niestlé, 20€.

Le fabuleux destin de l’œuf et de la poule, d'Anny Duperey. La comédienne aime les poules et s’occupe de sa basse-cour avec attention. Dans cet ouvrage, elle nous raconte comme personne la fabuleuse histoire de l’œuf et de la poule. Éd. Michel Lafon 27€.

Site internet

Sur le site les poules, vous trouverez des informations utiles pour prendre soin d'elles et leur apporter le meilleur environnement possible.

Par Marie-Laure Durand-Uberti le 26 août 2013

http://www.notretemps.com/famille/animal-de-compagnie/poule-animal-compagnie,i35297/4



Partager cet article

Repost 0
Published by VAUTOUR Christine - dans ANIMAUX
commenter cet article

commentaires