Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2012 7 29 /07 /juillet /2012 12:46
Par Jean Savary le 16/05/12
Somnolence au volant, comment éviter le coup de barre
La somnolence au volant serait à l'origine de 20 % des tués sur la route et jusqu'à 30% de ceux sur autoroute. Comment la prévenir, comment l'éviter?

L'assoupissement serait la deuxième cause de mortalité routière après l'alcool. Sur autoroute, la somnolence est à l'origine de 30% des accidents mortels. 

Mais ce facteur d'accident reste délicat à évaluer car souvent associé à d'autres, comme l'alcool ou les stupéfiants. Il peut être également lié à une distraction. 

Ces accidents surviennent 
de jour comme de nuit. En effet, notre horloge biologique connaît deux moments privilégiés pour la somnolence: de nuit entre 2h et 5h du matin, et le jour entre 13 et 15 heures. Mais certaines personnes sont davantage exposées. Le test de l’association 40 millons d’automobilistes permet de le savoir.

 

Avant de prendre la route: sieste et pharmacovigilance

Chez les jeunes, la principale cause de somnolence est la "dette de sommeil", consécutive à une nuit blanche ou à une accumulation de nuits trop courtes. Une dette d'autant plus pernicieuse que la privation de sommeil peut entraîner un sentiment d'euphorie ou une excitation. 

Chez les seniors,
 la somnolence est souvent liée à la prise de médicaments ou à des pathologies comme l'apnée du sommeil. 

À tous les ages, la somnolence diurne est favorisée par l'alcool, même à faible dose: un seul verre de vin au déjeuner favorise l'assoupissement pendant la période de digestion.

Conseils de prévention

- Ne pas envisager un long trajet, même de jour, si l'on se sent fatigué. 
- En cours de route, bannir tout verre d'alcool et les nourritures lourdes.
- S'imposer une sieste d'au moins deux heures avant un trajet nocturne.
- Ne pas abuser du café qui énerve et perturbe les réactions. En raison de son délai d'action, il est plus utile d'en boire avant de partir que sur la route. 

- Eviter tout médicament marqué du pictogramme orange ou rouge avant de prendre la route. 

Sur la route: micro sieste

L'assoupissement a des signes annonciateurs: nuque et épaules raides, bâillements répétés, fixité du regard, paupières lourdes. Mais aussi difficulté à trouver une position de conduite stable et confortable ou à conserver les deux mains sur le volant. 

Quand ces effets se font sentir, faire une micro sieste de 15 à 20 minutes.On est alors reparti pour une heure et demi à deux heures, mais pas plus si le trajet a lieu de nuit.  Attention, une simple pause et quelques mouvements de gymnastique ne sont d'aucun secours: la somnolence reprendra le dessus dix minutes après avoir repris le volant.  

Ne surtout pas poursuivre son trajet sous prétexte que l'on est presque arrivé. De nombreux accidents dus à l'assoupissement se produisent à quelques kilomètres du but. La proximité induit un relâchement de la vigilance.


http://www.notretemps.com/sante/10010281-somnolence-volant-comment-eviter-coup-de-barre-fatigue-accident/2-sur-la-route-micro-sieste.html

Partager cet article

Repost 0
Published by VAUTOUR Christine - dans SANTE - PSY...
commenter cet article

commentaires