Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2012 7 29 /07 /juillet /2012 14:10
Par Anne-Marie Le Gall le 12/05/09
Trimestres validés par erreur : serez-vous pénalisé ?
Une erreur dans un programme informatique de l'Unedic a abouti à surestimer, depuis 1984, le nombre de trimestres validés par les chômeurs. Quelle est la nature du "bug" ? Allez-vous en pâtir ?
• D'où provient l'erreur de calcul ? 


Une erreur informatique s'est produite lors de la validation de trimestres retraite pour les chômeurs, selon une information publiée ce mardi 12 mai dans le quotidien Les Echos. Résultat : un nombre de trimestres surestimé.

Un calcul trop généreux. Pour obtenir le nombre de trimestres à valider sur une année au titre du chômage, le calcul se fait selon la formule suivante : le nombre de jours de chômage indemnisés dans l'année est divisé par 50, puis le résultat est arrondi au nombre inférieur. Par exemple : pour 90 jours de chômage, le résultat est : 90/50 = 1,8. Le chiffre devant être arrondi à untrimestre.

Or, le système de calcul automatique mis en place par l'Unedic a généré des erreurs car le chiffre obtenu était arrondi au chiffre supérieur. Ainsi, dans l'exemple précédent, le 1,8 obtenu aboutissait à deux trimestres validés au lieu d'un. D'où un nombre surestimé de trimestres par rapport aux règles en vigueur. 

Quel impact financier ?

• Impact financier : 300 millions d'euros

Le problème n'est pas récent. Il perdure depuis 1984, date à laquelle une procédure d'automatisation informatique des données a été lancée, à charge pour l'Unedic de convertir les périodes de chômage en trimestres.

Cette attribution trop favorable de trimestres a bien sûr engendré des pertes pour la branche retraite. Mais, selon une source Cnav, l'impact financier cumulé sur les 25 ans est estimé à 300 millions d'euros, soit "seulement" 0,02 % des 1300 milliards versés sur la même période.

Les trimestres donnés à tort vont-ils être retirés ?

Une régularisation des données va être réalisée. Dans un communiqué en date du 12 mai, l'Assurance retraite précise que les retraites déjà liquidées ne seront pas réviséees et que les personnes nées avant 1955 seront exclues de cette mise à jour (elles garderont donc l'éventuel avantage dû à l'erreur). Ces assurés peuvent donc se réjouir ! Néanmoins, la Cnav estime que l'impact a été très faible. Ainsi, si l'on prend l'exemple des assurés partis en retraite en 2008 : sur 100 assurés seuls 0,7% sont partis en moyenne un trimestre plus tôt, et 3,0% ont eu une retraite légèrement supérieure (de 1,1% en moyenne).

Une opération de mise à jour rectificative des carrières enregistrées dans les bases de données de la Cnav va donc intervenir mais uniquement pour les personnes nées après le 1er janvier 1955. L'Assurance retraite précise que cette procédure aura un impact limité sur le montant des droits des assurés, le suivi des carrières mettant en jeu différentes opérations complexes venant compenser la correction.

Bon à savoir ! Si vous êtes né après le 1er janvier 1955 et avez connu des périodes de chômage depuis 1984, vous pouvez consulter votre relevé de carrière à partir du site de la Cnav (www.retraite.cnav.fr) pour vérifier le nombre de trimestres acquis pendant ces périodes. Vous pouvez contacter votre Caisse de retraite pour obtenir davantage de précisions.

http://www.notretemps.com/depart-en-retraite/2373452-trimestres-valides-par-erreur-serez-vous-penalise-/2--les-trimestres-donnes-a-tort-vont-ils-etre-retires-.html

 

Partager cet article

Repost 0
Published by VAUTOUR Christine - dans DEMANDEURS D'EMPLOI
commenter cet article

commentaires

cherche travail a alger 27/11/2012 11:10


ton article c'est trés trés trés Super  merci pour tout

Site d annonces marocain 21/11/2012 18:31


Le blog est fructueux!!