Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 décembre 2013 2 24 /12 /décembre /2013 18:06

Les salariés, à compter de 2020, devront cotiser plus longtemps afin de partir en retraite à taux plein.

 

Le principe

La réforme des retraites reporte considérablement l’âge de départ à la retraite à taux plein, et ce, bien que l’âge légal de départ à la retraite ne soit pas remis en cause. Toutefois, la durée de cotisation l’est indéniablement ce qui implique par conséquent un recul de l’âge de départ effectif en retraite.

En effet, la durée d’assurance nécessaire pour obtenir une retraite à taux plein à partir de 2020, augmentera d’un trimestre par an et passera ainsi à 43 ans en 2035 (1).

Année de naissance

Nombre de trimestres devant être cotisés

1958- 1959 - 1960

41 ans et 3 trimestres

1961- 1962 - 1963

42 ans (soit 168 trimestres)

1964 - 1965 - 1966

42 ans et 1 trimestre

1967 - 1968 - 1969

42 ans et 2 trimestres

1970 - 1971 - 1972

42 ans et 3 trimestres

1973 et les générations suivantes

au moins 43 ans (soit 172 trimestres)
(contre 166 trimestres depuis la réforme de 2012, et 165 trimestres depuis 2010)

Par exemple, le salarié né en 1980 qui aura fait 5 années d’étude post-bac et qui a commencé à travailler à 24 ans, devra cotiser 43 ans soit jusqu’à 67 ans.

Allonger la durée de cotisation revient concrètement à repousser l’âge où le salarié part vraiment à la retraite. Il faudra cotiser plus longtemps, et donc travailler plus longtemps.

 

Pour aller plus loin

Les cotisations sociales versées au titre de l’assurance vieillesse et veuvage vontprogressivement augmenter sur 4 ans (2).

En effet, la part salariale de la cotisation retraite passe en 2014 à 6,95%, contre 6,75% en 2013 (+0,15 point pour les actifs en 2014 et +0,05 déjà programmé par l'effet du décret (n°2012-847) du 2 juillet 2012 (3)). Puis la hausse sera de 0,05 pour les 3 années suivantes, laquelle s'ajoute aux hausses de 0,05 déjà programmées pour ces trois années.

De ce fait, pour les prochaines années, le taux de la cotisation des assurances vieillesse et veuvage est fixé comme suit :

Cotisation retraite

Part salariale

du 1er novembre 2012 au 31 décembre 2013

6,75%

du 1er janvier au 31 décembre 2014

6,95%

du 1er janvier au 31 décembre 2015

7,05%

Du 1er janvier au 31 décembre 2016

7,15%

A compter du 1er janvier 2017

7,20%

Les salariés français sont donc lourdement mis à contribution par la réforme.

 

Références :

(1) Article 2 du projet de loi garantissant l’avenir et la justice du système de retraites

(2) Projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2014

(3) Article D242-4 du Code de la sécurité sociale

http://www.juritravail.com/idees-recues/Id/1951/ResultNL/1?&utm_source=null&utm_medium=email&utm_campaign=col_393_31662

Partager cet article

Repost 0
Published by VAUTOUR Christine - dans RETRAITE - PERSONNES AGEES
commenter cet article

commentaires