Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2010 5 01 /10 /octobre /2010 08:15

Chers Amis internautes fidèles au blog de notre association RST - Réseau Solidaire par le Travail,

 

L'automne préparant sa parure, nous nous permettons de vous faire (re-) découvrir la première chanson d'Yves DUTEIL : VIRAGES, sortie en 1972.

 

Grâce aux moyens modernes de communication et à la solidarité des internautes, il vous est possible de retrouver 3 vidéos en utilisant les liens suivants :

 

http://www.youtube.com/watch?v=CuI5gPTFSug&feature=related

http://www.youtube.com/watch?v=4eHp7yPUJbE&feature=related

http://www.youtube.com/watch?v=6Dx1Bxwyojw&feature=related

 Comme vous le constaterez, vous retrouverez Yves en 1972... puis Yves en 2010...

Afin de vous permettre d'avoir un avant-goût de la chanson que vous allez entendre, nous vous transmettons les paroles reprises du site : http://musique.ados.fr/Yves-Duteil/Virages-t48325.html

 

Ce titre est extrait de l'album : L'ecritoire

Année de sortie : 1974  |  Label : EMI

Paroles Virages

 

Mes paupières s'alourdissent un peu
Mais dans un kilomètre ou deux
Après le virage, au village, dans un petit bar
Il y a du feu
Toi tu dors depuis l'autoroute
Fatiguée, énervée sans doute
Plus qu'un kilomètre, peut-être, et puis du café
Auprès du feu
Je regarde un instant vers toi
Tu es presque appuyée sur moi
Un virage à droite, un peu sec, qui te plaque à moi
Je voudrais que ce virage n'en finisse pas
Je redresse, doucement, sans à-coups
Ton visage sur mon cou...

Passeront les jours et les semaines et les années
Tant que je t'aurai à mes côtés
Dans chacun des gestes de la vie
Je t'aimerai aussi...

Dans une heure on y verra mieux
Le brouillard se dissipe un peu
L'essuie-glace passe et repasse en laissant des traces
Devant mes yeux
Des lumières au travers des phares
Le village et là-bas le bar
Retenant ta tête, je m'arrête sur le bas-côté
Près du café
Et dans un bruissement d'abeilles
Le silence peu à peu t'éveille
Je me sens vidé, fatigué mais si près de toi
Je voudrais que ce voyage n'en finisse pas
Tu souris, brusquement, sans un mot
Ta main glisse dans mon dos...

Passeront les jours et les semaines et les années
Tant que je t'aurai à mes côtés
Dans chacun des gestes de la vie
Je t'aimerai aussi...

 

 

 

Information transmise par

l'Association RST - Réseau Solidaire par le Travail, dont Yves DUTEIL est le Membre de Coeur 

2, rue des Longs Prés - Bureau 15 - 92100 BOULOGNE BILLANCOURT

Tél : 06 21 41 03 89 -

 

Prendre rendez-vous obligatoirement avant de vous déplacer à notre bureau de Boulogne-Billancourt.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by VAUTOUR Christine - dans CHANSONS AUDIO VIDEO
commenter cet article

commentaires