Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 août 2012 3 15 /08 /août /2012 15:42
Le cholestérol du jaune d'œuf aurait quasiment les mêmes effets délétères sur les vaisseaux que la fumée de cigarette, d'après une récente étude canadienne.

 

Riche en en oméga-3, en vitamines et en antioxydants, le jaune d'œuf aurait tout du bon élève nutritionnel, si ce n'était son apport particulièrement élevé de cholestérol. De nombreuses recherches menées ces dernières années ont conduit à relativiser la répercussion du cholestérol apporté par l'alimentation sur les taux retrouvés dans le sang (le foie en produisant la plus grande partie). Mais le débat n'est pas clos et une étude canadienne parue récemment dans la revue Atherosclerosis le relance même avec un argument choc: le jaune d'œuf serait pratiquement aussi mauvais pour les artères que la cigarette.

Au lieu de mesurer le taux de cholestérol dans le sang, le Dr David Spence et son équipe de l'université Western Ontario (Canada) se sont intéressés aux conséquences directes d'un excès de cette graisse dans l'organisme, c'est-à-dire la formation de plaques d'athérome (du grec athêrôma qui signifie «bouillie»). Ces amas de graisses et de cellules qui obstruent progressivement les artères peuvent se décrocher et bloquer la circulation, déclenchant uninfarctus du myocarde ou un accident vasculaire cérébral (AVC). Les chercheurs ont donc mesuré par échographie la formation de ces plaques graisseuses dans l'artère carotide (qui irrigue le cou) de plus de 1200 patients canadiens, âgés en moyenne de 61 ans. Outre leur consommation hebdomadaire de jaunes d'œufs, les participants ont également indiqué leur consommation de cigarettes.

Accélération à partir de 40 ans

Les scientifiques ont pu observer que la formation des plaques s'accélérait nettement à partir de 40 ans chez les sujets mettant régulièrement des jaunes d'œufs à leur menu, en particulier chez ceux qui en consommaient plus de trois fois par semaine. Plus frappant encore, cette détérioration des vaisseaux représentait les deux tiers de celle due au tabac, dont la nocivité sur le cœur et la circulation n'est plus à démontrer. Les résultats suivaient cette tendance quel que soit l'âge, la tension, l'IMC (indice de masse corporelle) ou le diabète éventuel des sujets.

Certes, d'autres facteurs ont pu intervenir, comme le niveau d'activité physique des participants (non mesuré dans l'étude). Ce qui n'empêche pas le Dr Spence, spécialiste de la prévention des AVC, de prévenir certaines personnes plus concernées (ayant déjà des taux de cholestérol élevé par exemple) qui devraient consommer les jaunes d'œufs «en prenant en compte leur risque cardiovasculaire global, leur prédisposition génétique aux crises cardiaques et leurs habitudes alimentaires», conseille-t-il.

En France, il est recommandé aux patients à la santé artérielle menacée de ne pas dépasser deux à trois œufs par semaine, et de limiter leur apport journalier de cholestérol à 300 mg. Or, si le jaune d'œuf en contient environ 200 mg, de nombreux plats préparés en sont autant de sources cachées: des pâtisseries aux sauces en passant par les quiches et les poissons panés. Une raison supplémentaire pour décrypter les étiquettes avec attention.

Par figaro iconRomy Raffin - le 14/08/2012

http://sante.lefigaro.fr/actualite/2012/08/14/18794-jaune-doeuf-aussi-nocif-que-tabac-pour-arteres


 

Repost 0
Published by VAUTOUR Christine - dans SANTE - PSY...
commenter cet article
12 août 2012 7 12 /08 /août /2012 15:19

 

Regarder ses films sur ordinateur

 
Par Notretemps avec les Editions First le 17/01/12
Vous avez filmé les premiers pas de votre petit-fils avec votre appareil photo numérique ? Vous avez étrenné votre nouveau camescope en prenant sur le vif votre chien taquinant une pantoufle ? Revivez ces scènes sur votre ordinateur !

1) Transfèrer le film sur votre ordinateur,

Si vous l’avez réalisé avec votre appareil photo numérique (APN), effectuez un simple copier-coller dans la bibliothèque Vidéos.

Si vous avez utilisé un caméscope, branchez-le sur la prise adaptée de votre ordinateur (USB, HDMI ou Fireworks, selon ce qu’indique le manuel de l’appareil), puis lancez le transfert via le logiciel fourni avec votre caméscope.

 

2) Visionner le film

Double-cliquez dessus dans l’Explorateur de Windows, et le programme adapté démarrera aussitôt la diffusion. Enfin… si votre ordinateur est bien équipé!

En principe, les logiciels tels que Windows Media Player, QuickTime et, le cas échéant le programme fourni avec votre caméscope, suffiront.

Dans le cas contraire, notamment pour les vidéos en HD, vous pouvez utiliser VLC Media Player ou AVCHD 
Editor. Ces deux logiciels sont gratuits, et vous pouvez les télécharger à cette adresse: www.01net.com/telecharger.

 

3) Résoudre facilement les problèmes de lecture

Si les images des vidéos apparaissent saccadées ou si le son est mauvais, par exemple, rien n’est perdu!

Les différentes astuces à appliquer:

 Réduisez la taille de la fenêtre qui diffuse la vidéo (bannissez le plein écran).

 Mettez à jour votre programme : téléchargez la version la plus récente du logiciel que vous utilisez pour lire votre vidéo .

 Essayez de lire la vidéo dans un autre programme.

• Installez le plus de codecs possible sur votre ordinateur : récupérez simplement le pack gratuit K-Lite Codec Pack sur un site comme www.01net.com/telecharger et installez-le.


Qu'est-ce qu'un Codec?

Abréviation de COdeur/DÉCodeur, le codec est un petit logiciel permettant d’encoder/décoder (ou compresser/décompresser) des fichiers multimédias, notamment vidéo.

http://www.notretemps.com/internet-facile/photos-videos-sur-ordinateur/2415-regarder-des-videos/10008418-regarder-visionner-films-ordinateur/2-resolvez-facilement-les-problemes-de-lecture-.html?xtor=EPR-133-%5Bnews+edito+-+-12-08-12%5D


 


 

Repost 0
Published by VAUTOUR Christine - dans INFORMATIQUE
commenter cet article
29 juillet 2012 7 29 /07 /juillet /2012 15:03

Vous partez bientôt en vacances dans un pays de l’Espace économique européen (pays de l’Union européenne, Islande, Liechtenstein et Norvège) ou en Suisse et vous vous posez des questions sur la prise en charge des soins médicaux lors de votre séjour ? Pour attester de vos droits à l’assurance maladie dans ces 31 pays européens, vous devez demander votre carte européenne d’assurance maladie (CEAM).

La carte permet d’accéder aux professionnels de santé et aux services hospitaliers du pays visité, sans démarche préalable, dans les mêmes conditions que les assurés locaux. Pour l’obtenir, il est nécessaire d’effectuer votre demande auprès de votre caisse d’assurance maladie (au guichet, par courrier, par téléphone ou en ligne) au moins 3 semaines avant votre départ de France. La CEAM étant une carte individuelle et nominative, une demande doit être présentée pour chacun des membres de la famille, y compris pour les enfants de moins de 16 ans. Gratuite, la CEAM est valable 1 an. En cas d’urgence ou de demande trop tardive, un certificat provisoire de remplacement valable 3 mois peut vous être remis.

Par ailleurs, la Commission européenne propose une application mobile disponible en 24 langues présentant le mode d’emploi de cette carte dans les différents pays européens : numéros d’appels d’urgence, traitements et coûts couverts, procédure à suivre pour obtenir un remboursement et services à contacter en cas de perte de la carte.

Publié le 13.06.2012 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

http://www.service-public.fr/actualites/00952.html?xtor=EPR-140


Repost 0
Published by VAUTOUR Christine - dans SANTE - PSY...
commenter cet article
29 juillet 2012 7 29 /07 /juillet /2012 14:55

Jurisprudence

Assistantes maternelles : les règles de calcul de l’indemnité de rupture de contrat précisées

Publié le 12.06.2012 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

La question du mode de calcul de l’indemnité légale de licenciement des assistantes maternelles était en suspens depuis plusieurs années. Dans un arrêt du 31 mai 2012, la Cour de cassation a précisé que l’indemnité de licenciement due à une assistante maternelle employée par un particulier doit être calculée selon les dispositions de la convention collective nationale des assistants maternels du particulier employeur et non selon les dispositions du code du travail.

Cette convention collective prévoit en effet que le montant de l’indemnité due par un particulier à une assistante maternelle est égal à 1/120ème du total des salaires nets perçus par l’assistante maternelle pendant la durée de son contrat. Pour sa part, le code du travail fixe le montant de l’indemnité due en cas de licenciement d’un salarié à 1/5ème de mois de salaire par année d’ancienneté jusqu’à 10 ans (et à 2/15èmes par année au-delà de 10 ans).

Les assistantes maternelles sont en partie soumises aux dispositions du code du travail et en partie à celles spécifiques de la convention collective nationale. Les points du code du travail concernant les assistantes maternelles sont listés dans le code de l’action sociale et des familles (article L 423-2). Ceux relatifs au calcul de l’indemnité de licenciement ne figuraient pas dans cette liste.

 

http://www.service-public.fr/actualites/002447.html?xtor=EPR-140

Repost 0
Published by VAUTOUR Christine - dans DROIT DU TRAVAIL
commenter cet article
29 juillet 2012 7 29 /07 /juillet /2012 14:10
Par Anne-Marie Le Gall le 12/05/09
Trimestres validés par erreur : serez-vous pénalisé ?
Une erreur dans un programme informatique de l'Unedic a abouti à surestimer, depuis 1984, le nombre de trimestres validés par les chômeurs. Quelle est la nature du "bug" ? Allez-vous en pâtir ?
• D'où provient l'erreur de calcul ? 


Une erreur informatique s'est produite lors de la validation de trimestres retraite pour les chômeurs, selon une information publiée ce mardi 12 mai dans le quotidien Les Echos. Résultat : un nombre de trimestres surestimé.

Un calcul trop généreux. Pour obtenir le nombre de trimestres à valider sur une année au titre du chômage, le calcul se fait selon la formule suivante : le nombre de jours de chômage indemnisés dans l'année est divisé par 50, puis le résultat est arrondi au nombre inférieur. Par exemple : pour 90 jours de chômage, le résultat est : 90/50 = 1,8. Le chiffre devant être arrondi à untrimestre.

Or, le système de calcul automatique mis en place par l'Unedic a généré des erreurs car le chiffre obtenu était arrondi au chiffre supérieur. Ainsi, dans l'exemple précédent, le 1,8 obtenu aboutissait à deux trimestres validés au lieu d'un. D'où un nombre surestimé de trimestres par rapport aux règles en vigueur. 

Quel impact financier ?

• Impact financier : 300 millions d'euros

Le problème n'est pas récent. Il perdure depuis 1984, date à laquelle une procédure d'automatisation informatique des données a été lancée, à charge pour l'Unedic de convertir les périodes de chômage en trimestres.

Cette attribution trop favorable de trimestres a bien sûr engendré des pertes pour la branche retraite. Mais, selon une source Cnav, l'impact financier cumulé sur les 25 ans est estimé à 300 millions d'euros, soit "seulement" 0,02 % des 1300 milliards versés sur la même période.

Les trimestres donnés à tort vont-ils être retirés ?

Une régularisation des données va être réalisée. Dans un communiqué en date du 12 mai, l'Assurance retraite précise que les retraites déjà liquidées ne seront pas réviséees et que les personnes nées avant 1955 seront exclues de cette mise à jour (elles garderont donc l'éventuel avantage dû à l'erreur). Ces assurés peuvent donc se réjouir ! Néanmoins, la Cnav estime que l'impact a été très faible. Ainsi, si l'on prend l'exemple des assurés partis en retraite en 2008 : sur 100 assurés seuls 0,7% sont partis en moyenne un trimestre plus tôt, et 3,0% ont eu une retraite légèrement supérieure (de 1,1% en moyenne).

Une opération de mise à jour rectificative des carrières enregistrées dans les bases de données de la Cnav va donc intervenir mais uniquement pour les personnes nées après le 1er janvier 1955. L'Assurance retraite précise que cette procédure aura un impact limité sur le montant des droits des assurés, le suivi des carrières mettant en jeu différentes opérations complexes venant compenser la correction.

Bon à savoir ! Si vous êtes né après le 1er janvier 1955 et avez connu des périodes de chômage depuis 1984, vous pouvez consulter votre relevé de carrière à partir du site de la Cnav (www.retraite.cnav.fr) pour vérifier le nombre de trimestres acquis pendant ces périodes. Vous pouvez contacter votre Caisse de retraite pour obtenir davantage de précisions.

http://www.notretemps.com/depart-en-retraite/2373452-trimestres-valides-par-erreur-serez-vous-penalise-/2--les-trimestres-donnes-a-tort-vont-ils-etre-retires-.html

 

Repost 0
Published by VAUTOUR Christine - dans DEMANDEURS D'EMPLOI
commenter cet article
29 juillet 2012 7 29 /07 /juillet /2012 14:06
Par Anne Marie Le Gall le 14/06/12
RSA et chômage comptent-ils pour la retraite?

J’ai 52 ans et je suis au RSA (revenu minimum de solidarité) depuis 5 ans. Est-ce que cette période va être prise en compte pour le calcul de ma retraite?







La réponse est non. Les personnes qui, au cours de leur vie, ont perçu le RSA (ex RMI) ne peuvent pas faire valider ces périodes au titre de l’assurance vieillesse. Ces dernières ne permettent pas d’obtenir des trimestres contrairement aux périodes de chômage qui peuvent, sous certaines conditions, être prises en compte. Il faut alors distinguer les périodes indemnisées et celles qui ne l’ont pas été.

• Périodes de chômage indemnisé. Vous ne cotisez pas pour ces périodes, mais elles vous ouvrent droit à la validation de trimestres (au maximum 4 par an). La règle est la suivante: 50 jours de chômage indemnisé valident untrimestre pour la retraite.

• Périodes de chômage non indemnisé. Les périodes de chômage non indemnisé antérieures au 01/01/1980 valident des trimestres (au maximum 4 par an). Après cette date, certaines conditions doivent être remplies. Deux situations sont à distinguer:
- vous avez cessé d’être indemnisé. Votre chômage validera des trimestres dans la limite d’une année (ou de 5 années si vous avez au moins 55 ans et si vous avez cotisé pendant au moins 20 ans).
- vous n‘avez jamais été indemnisé. Votre chômage validera des trimestres dans la limite d’une année. 
Repost 0
Published by VAUTOUR Christine - dans RETRAITE - PERSONNES AGEES
commenter cet article
29 juillet 2012 7 29 /07 /juillet /2012 14:03
Par Anne Marie Le Gall le 23/05/12
Arrêt maladie et retraite: ce qui compte

J’ai eu de longues périodes d’arrêt maladie pendant ma carrière. Comptent-elles pour ma retraite?  







Les périodes d’arrêt maladie pour lesquelles vous avez perçu des indemnités journalières, vous permettent de valider des trimestres assimilésà des périodes d’assurance vieillesse.

Un trimestre est validé pour 60 jours d’indemnisation par l’assurance maladie. Pour les années où vous avez été malade, votre Caisse de retraite va compter le nombre de jours où vous avez été indemnisé puis diviser le résultat par 60 pour obtenir le nombre de trimestres validés

Exemple
120 jours donnent droit à 2 trimestres. Il est toutefois impossible de retenir plus de 4 trimestres pour une même année civile. Par conséquent, les arrêts maladie pénalisent peu les assurés en matière d’acquisition de trimestres.En revanche, ces interruptions de travail répétées peuvent faire baisser le montant de votre retraite. 
Pourquoi? Parce que le montant des indemnités versé par l’Assurance maladie pendant vos arrêts de travail n’est pas pris en compte dans votre salaire annuel de base (à partir duquel est calculé votre pension de retraite).

En revanche, si votre employeur a complété cette indemnisation, cette part de salaire est, quant à elle, retenue
Repost 0
Published by VAUTOUR Christine - dans SANTE - PSY...
commenter cet article
29 juillet 2012 7 29 /07 /juillet /2012 13:55

Le cœur est un muscle qui pompe le sang riche en oxygène pour le distribuer dans tout le corps par l'intermédiaire des veines et des artères. Ce que nous appelons communément "tension artérielle" correspond en réalité à la mesure prise lorsque le ventricule gauche du cœur se contracte et que le sang est projeté vers les artères.

Tout au long de son cheminement à travers le cœur, le sang exerce une pression sur les parois artérielles. C'est pourquoi on parle de "tension" ou de "pression" artérielle. La tension artérielle permet d'évaluer la force et la quantité de sang pompée par le cœur, ainsi que la souplesse et l'état général des artères.

La tension artérielle se compose de deux éléments : la pression systolique qui est enregistrée lorsque la tension artérielle est à son maximum au cours de la contraction du ventricule gauche et la pression diastolique, qui est mesurée lorsque la tension sanguine est à son minimum, lorsque le cœur est au repos entre deux battements.

La tension artérielle est donc le rapport de ces deux mesures (rapport de la pression systolique sur la pression diastolique). Une tension anormalement élevée sera appelée hypertension ou hypertension artérielle. On diagnostique en général une hypertension lorsque la pression systolique est supérieure à 140 mmHg et la pression diastolique supérieure à 90 mmHg au cours de trois mesures distinctes.

L'hypertension est liée à un grand nombre de pathologies (l'athérosclérose, l'insuffisance cardiaque, l'accident vasculaire cérébral, l'infarctus du myocarde ou encore des atteintes rénales, pour n'en citer que quelques-unes). En l'absence de traitement, l'hypertension peut être à l'origine de graves lésions cardiaques et des vaisseaux sanguins. L'aspect positif des patients dits "hypertendus" est qu'ils peuvent généralement contrôler leur maladie grâce à des traitements spécifiques et à une amélioration de leur régime alimentaire et de leur mode de vie.

 

video disponible en suivant le lien suivant : 

http://www.atlasducorpshumain.fr/coeur-et-vaisseaux/238-pression-arterielle.html


Repost 0
Published by VAUTOUR Christine - dans SANTE - PSY...
commenter cet article
29 juillet 2012 7 29 /07 /juillet /2012 13:52
Par Florence Daine le 18/08/10
Que manger pour faire baisser la tension?

Perte de poids, cholestérol, diabète, hypertension… Florence Daine, diététicienne, répond à vos questions en matière d'alimentation et de santé.

• Les aliments conseillés



Ce sont les aliments riches :

- en potassium et polyphénols (fruits et légumes),
- en calcium (lait et laitages, plutôt que fromages salés),
- en omégas 3 (huiles de colza et de noix),
- en magnésium (produits céréaliers complets)
- et les poissons gras (thon, saumon, hareng, sardine, maquereau, idéalement deux fois par semaine).

En revanche, le sel (charcuteries, soupes, sauces du commerce, conserves),l'alcool et le café sont à surveiller.

Enfin, l'activité physique régulière contribue à normaliser la tension.
Repost 0
Published by VAUTOUR Christine - dans SANTE - PSY...
commenter cet article
29 juillet 2012 7 29 /07 /juillet /2012 13:49

Les reins, au nombre de deux, sont de petits organes en forme de haricot. Ils sont situés vers l'arrière du torse, derrière les côtes inférieures.

La principale fonction des reins est de filtrer le sang afin d'en éliminer les déchets. Les déchets sont expulsés des reins sous la forme d'urine qui emprunte des conduits reliés à la vessie dénommés uretères.

Des concrétions ou des cristaux, dénommés calculs rénaux ou calculs néphrétiques, se forment parfois dans un rein. Elles résultent d'une combinaison de calcium, d'acide urique et d'autres substances présentes dans l'urine. De nombreuses personnes évacuent les petits calculs rénaux sans aucun symptôme, mais les calculs plus gros peuvent être très douloureux lorsqu'ils se déplacent dans l'uretère, pour atteindre la vessie et sortir du corps.

Un changement de régime alimentaire contribue à réduire le facteur de risque de calculs rénaux. Il est conseillé pour les patients à risque de consulter un médecin à des fins de traitement et de prévention des calculs rénaux.

 

pour voir la vidéo : cliquez sur le lien suivant ou inscrivez-le dans la barre d'adresse

 

http://www.atlasducorpshumain.fr/abdomen/35-fonction-renale.html?xtor=EPR-133-%5Bnews+edito+-+22-07-12%5D

Repost 0
Published by VAUTOUR Christine - dans SANTE - PSY...
commenter cet article