Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 juillet 2012 3 18 /07 /juillet /2012 12:09
Par Anne Marie Le Gall le 13/06/12
Chat trouvé ou perdu: que faire?
Chat disparu ou trouvé, il faut réagir vite. Le point sur les démarches à effectuer et les adresses à connaître. 





•  Disparition d'un chat

Dès que l’on constate la disparition de son chat (ou de son chien), il faut prévenir :

- la fourrière de la commune, ainsi que le refuge SPA le plus proche. 

- le commissariat de police ou la gendarmerie, ainsi que les vétérinairesdes environs.

- la Société centrale canine, si le chien est tatoué: 01 49 37 54 00 (déclaration possible sur: www.scc.asso.fr) ou le Fichier national félin si le chat est tatoué: 01 55 01 08 08.

Un animal errant


Avant toute chose, il faut d'abord vérifier s'il est tatoué ou non.

1/ Si l'animal est tatoué: relever le tatouage, situé le plus souvent à l'intérieur d'une oreille, parfois à l'intérieur de la cuisse pour les chiens et prendre contact avec les deux organismes centralisant les tatouages (voir écran précédent). Ils identifieront le propriétaire de l'animal. 

Bon à savoir:
L’animal est peut-être non tatoué, mais porteur d’une puce électronique. Vous pouvez alors contacter un vétérinaire qui lira la puce et vous indiquera le nom du propriétaire.

2/ Si l'animal trouvé n'est pas identifié, qu'il ne porte ni médaille ni quille avec l'adresse du propriétaire, deux solutions sont envisageables:
- amener l'animal dans un refuge ou une fourrière;
- entreprendre des recherches pour tenter de retrouver le propriétaire. Si l'animal a été perdu, cela lui évitera la cage.
Dans ce cas, il faut bien observer l'animal pour pouvoir fournir une description précise à communiquer à la fourrière et/ou aux refuges de la région. Ils auront peut-être reçu un appel du propriétaire à la recherche de son compagnon.
Il faut également prévenir le commissariat de police ou la gendarmerie, ainsi que les vétérinaires des environs. 

Pour en savoir plus: www.spa.asso.fr
Repost 0
Published by VAUTOUR Christine - dans ANIMAUX
commenter cet article
18 juillet 2012 3 18 /07 /juillet /2012 11:53
Publié le 21.06.2012 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

L’acheteur d’un chiot à un éleveur professionnel bénéficie de la protection offerte par le code de la consommation. Les ventes d’animaux domestiques sont en principe régies par le code rural. Cependant, dans un arrêt du 12 juin 2012, la Cour de cassation vient de rappeler que les dispositions du code de la consommation relatives à la garantie légale de conformité sont applicables aux ventes d’animaux conclues entre un vendeur professionnel et un consommateur.

En l’espèce, l’acquéreur avait acheté un chiot à un éleveur professionnel. Plusieurs pathologies graves s’étant révélées par la suite, l’acquéreur avait demandé, sur le fondement de la garantie légale de conformité, une diminution du prix de vente et le remboursement des frais. Le vendeur invoquait une clause du contrat de vente soumettant ce dernier aux dispositions du code rural, en particulier le délai pour agir en justice limité à 30 jours. Pour la Cour de cassation ce sont les dispositions du code de la consommation et elles seules qui sont applicables. De fait, toute clause du contrat de vente qui écarterait leur application devrait être considérée comme non valide.

On rappelle que le code de la consommation est nettement plus protecteur pour l’acheteur. En effet, si l’objet de la vente n’est pas conforme à ce qui était attendu, l’acheteur dispose de 2 ans pour agir. De plus, les défauts qui apparaissent dans les 6 mois sont présumés exister au moment de la remise du bien. En cas de défaut avéré, l’acheteur a le choix notamment entre demander le remplacement ou la réduction du prix.

http://www.service-public.fr/actualites/002459.html?xtor=EPR-140

Repost 0
Published by VAUTOUR Christine - dans ANIMAUX
commenter cet article
26 avril 2010 1 26 /04 /avril /2010 15:43
L’obésité peut entraîner des conséquences graves pour nos chats : diminution de la longévité, maladies ostéo-articulaires, sensibilité aux infections, troubles cardio-respiratoires, etc.



• Comment reconnaître et combattre l’obésité ?

En connaissant les premiers signes de l'obésité chez votre chat, vous pourrez stopper cette pathologie avant qu'il soit nécessaire de mettre en place un régime drastique. Il est difficile d’apprécier objectivement le surpoids d’un chat.

Il faut observer sa silhouette : si les côtes et la colonne vertébrale sont difficilement palpables et que la "taille" (creux de flanc) n’est plus visible, on considère que le chat est en excès de poids. Vous pouvez également noter des difficultés à sauter sur des meubles ou une diminution du toilettage. Enfin votre vétérinaire peut vous alerter lors d’une consultation de contrôle ou lors d’un vaccin.

Une fois le diagnostic établi, il est tout d’abord important de définir les besoins énergétiques et le poids idéal du chat. Le traitement diététique peut alors être mis en place.     

 

Le traitement diététique
L’alimentation doit être stable et composée uniquement de croquettes sans aucune friandise ou reste de table.
Plutôt que de restreindre la ration journalière du chat, ce qui l’affamerait, il existe des croquettes "light", dont la concentration en énergie et en lipides est diminuée, tout en couvrant tous les besoins nutritionnels du chat. Leur teneur en fibres est souvent plus importante, ce qui favorise la sensation de satiété.

La quantité journalière sera diminuée par paliers jusqu’à atteindre la ration correspondant au poids à atteindre. Elle sera fractionnée au maximum, cela permet d’éviter que le chat ne fixe trop les graisses.

N’oubliez pas les exercices physiques! Des jouets divers et variés doivent rester à sa disposition afin qu’il puisse jouer seul ou avec ses propriétaires.

Il ne faut pas se décourager, la perte de poids peut être parfois longue mais les résultats sont souvent impressionnants si les propriétaires sont motivés et suivent strictement le régime.

 

Comment éviter une reprise de poids ?


La vigilance est de mise !
Une alimentation stable et adaptée que ce soit en qualité (selon son âge, sa taille, son activité..) mais aussi en quantité (selon son poids et l’apport énergétique de l’aliment) est indispensable. Aucun reste de table ne doit être donné et les friandises doivent rester rares.

Il est indispensable de surveiller le poids du chat chez vous ou chez votre vétérinaire, tous les mois s’il a tendance à grossir.

Il ne faut pas oublier que les chats aiment grignoter jusqu’à 20 fois par jour. Si vous donnez à votre chat deux repas quotidiens, sa gamelle sera souvent vide et il va réclamer entre les repas par peur de manquer ! Vous aurez donc l’impression que votre chat a toujours faim, et il risque de vous faire "craquer". Le mode de distribution idéal pour les chats est donc le libre service, qui permettra à votre chat de faire autant de repas qu'il le désire dans la journée. Vous pouvez alors vous aider d’un distributeur automatique de croquettes.

Si votre chat a dû suivre un régime et a enfin atteint le poids idéal, le suivi est impératif. Il est nécessaire : 
- soit de garder les mêmes croquettes mais d’augmenter très progressivement et légèrement les quantités journalières,
- soit de choisir un aliment un peu plus énergétique tout en conservant la même quantité.

Le suivi du poids doit être effectué tous les mois.

 


Que faire si votre chat ne perd pas de poids malgré un régime strict ?
Nous vous conseillons de consulter alors votre vétérinaire. En effet, certaines pathologies peuvent limiter la perte de poids. On peut alors penser au diabète qui est caractérisé par un état d’hyperglycémie dû à une mauvaise utilisation du glucose suite à un déficit total ou partiel en insuline. Votre vétérinaire recherchera alors les principales maladies pouvant réduire la perte de poids, voire même provoquer une prise de poids. Une prise de sang sera alors nécessaire pour détecter diabète, syndrome de Cushing et hypothyroïdie mais elle est rare chez le chat

En conclusion, pour faire maigrir votre chat et/ou éviter qu’il ne grossisse, il faut une alimentation stable, sous forme de croquettes, et de qualité. Si besoin, choisissez un aliment allégé et respectez bien les quantités nécessaires pour le poids à atteindre. N’oubliez pas que le chat aime grignoter, laissez-lui ses croquettes en libre-service et pensez au distributeur de croquettes.

Offrez-lui des jouets ou un arbre à chat pour qu’il se dépense et jouez au maximum avec lui. Et enfin, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire car l’obésité est une pathologie et il peut vous aider.


altDocteur Caroline Bouheddi
Vétérinaire du site  Wanimo.com

 

 

 

http://www.notretemps.com/famille/chiens-chats-fiches-sante-et-vie-quotidienne/2090/10001840-obesite-du-chat.html?start=3

 

 

Repost 0
Published by VAUTOUR Christine - dans ANIMAUX
commenter cet article
8 mars 2010 1 08 /03 /mars /2010 16:13
"Que faire quand mon chat Kenzo réclame des croquettes a 5 heures du matin, sous peine de mordre pendant mon sommeil si je ne me lève pas ? Dois-je toujours laisser des croquettes à sa disposition avant le coucher ou peut-il devenir trop gros ?"





• La réponse du vétérinaire

Les chats sont des grignoteurs qui aiment faire 15 à 20 petits repas par jour (et nuit). Le fait de n'avoir que deux repas par jour peut être un facteur d'anxiété pour un chat. Celui-ci peut alors ingérer sa nourriture très vite de peur de manquer.

L'idéal est donc le libre-service qui permet au chat de faire autant de repas qu'il le désire dans la journée. Néanmoins, il risque au départ de manger sa ration quotidienne en une seule fois.

Autres astuces
Nous vous conseillons donc d'offrir à Kenzo un distributeur automatique de croquettes qui vous permettra de fractionner au maximum ses repas même quand vous n'êtes pas présent.

Vous pouvez également essayer les jouets distributeurs de croquettes. Il s'agit de jouets que le chat doit actionner pour qu'ils libèrent des croquettes. Cela leur permet de pratiquer une activité physique tout en respectant leurs habitudes alimentaires et donc limiter la surcharge pondérale. Il permet de respecter le mode de distribution alimentaire idéal pour le chat tout en l'occupant de longues heures de la journée !

C'est une solution pour des troubles comportementaux comme l'anxiété, l'agressivité, la boulimie... Car il peut occuper votre chat "à chasser" pendant plus de 4 heures par jour.

Docteur Caroline Bouheddi
Vétérinaire du site  Wanimo.com

http://www.notretemps.com/famille/chiens-chats-notre-veterinaire-vous-repond/2107/10001563-chat-reclame-manger-.html?start=1#nledito_47
Repost 0
Published by VAUTOUR Christine - dans ANIMAUX
commenter cet article
7 décembre 2009 1 07 /12 /décembre /2009 14:02
"Depuis tout petit mon chat fait ses griffes sur le canapé, pourtant il a un griffoir en corde. J'ai essayé de le disputer, de lui montrer le griffoir mais rien n'y fait, il continue à faire ses griffes dessus. Auriez vous une " technique " pour qu'il arrête de faire ses griffes ici ?"

• La réponse du vétérinaire

Le chat fait ses griffes pour déposer des phéromones sur les endroits qu'il griffe et ainsi marquer son territoire. Au départ, il s’agit donc d’un besoin qui va devenir une habitude car le chat va en profiter pour s'étirer, se limer les griffes et se faire remarquer. Cela devient alors un plaisir qu'il est quasiment impossible de faire disparaître.

Vous pouvez dans un premier temps, couper régulièrement les griffes de votre chat, ce qui va limiter les dégâts sur votre canapé et son besoin de se limer les griffes. Il faut couper dans la zone transparente et pas dans la partie rosée qui contient la pulpe du doigt et le ferait saigner. Votre vétérinaire saura vous montrer la manipulation.

Ensuite il faut à la fois détourner votre chat de votre canapé et l'inciter à utiliser son griffoir.

Comment faire adopter le griffoir à votre chatAvant de détourner votre chat du canapé, il est primordial de lui offrir un objet que vous jugez plus adapté à cette activité. Vous pouvez décider de sacrifier une chaise, un fauteuil ou un montant de porte ou lui apprendre à faire ses griffes sur un griffoir. Il en existe différents types : en carton (parfumé à l'herbe à chat), en sisal (corde), simple ou monté sur un arbre à chat.

Posez votre compagnon dessus, faites délicatement sortir ses griffes (en lui appuyant sur les doigts) et frottez les en les "accrochant" sur le griffoir. Le chat étant un animal futé, il comprendra vite à quoi cet objet est destiné. Certains chats ne l'adoptent pas tout de suite, mais il faut persévérer! Vous pouvez aussi frotter votre griffoir d’herbe à chat séchée (catnip) pour inciter votre chat à l’utiliser.

Sachez que les griffades constituent un marquage olfactif mais aussi visuel. Il faut donc placer le griffoir dans un endroit de passage.

En parallèle, vous allez devoir dissuader votre chat de faire ses griffes sur le canapé.

Comment détourner votre chat du canapéPlusieurs techniques permettent de détourner votre chat de l’objet qu’il a choisit pour faire ses griffes :
  • Vaporiser des phéromones de marquage. Vous trouverez chez votre vétérinaire des phéromones qui miment l'odeur de marquage déposée par votre félin lorsqu'il frotte son museau ou lorsqu'il fait ses griffes. Elles permettent dans certains cas de réduire le besoin de marquage de votre chat.
     
  • Utiliser une odeur répulsive pour les chats, comme celle de l'orange par exemple. En frottant ou en suspendant une écorce d’orange à proximité des griffades, vous aller le chasser tout en douceur.
     
  • Coller du ruban adhésif double face ou du papier aluminium sur l’endroit à préserver. Les chat détestent rester coller et n’aiment pas non plus le bruit du papier aluminium sous leurs griffes. Cette méthode est toutefois peu esthétique…
          
Docteur Caroline Bouheddi
Vétérinaire du site  Wanimo.com

http://www.notretemps.com/plaisir/chiens-chats-notre-veterinaire-vous-repond/2104/10001283-question-veterinaire-chat-griffes-meubles.html?start=2#nledito_18




Repost 0
Published by VAUTOUR Christine - dans ANIMAUX
commenter cet article
3 septembre 2008 3 03 /09 /septembre /2008 13:10

  • Publié le mercredi 16 juillet 2008

Chaque année plusieurs enfants sont tués ou grièvement blessés par des chiens agressifs. La règlementation devient de plus en plus ferme pour limiter ce type d'accidents.

ACTUALITÉ / La détention de chiens dits "dangereux" (chiens d’attaque et chiens de garde ou de défense) est désormais soumise à l’obtention d’un permis délivré par le maire de la commune où résident leurs maîtres.

Les maîtres seront formés, leur chien évalués

Pour décrocher le "diplôme", les propriétaires doivent suivre une formation relative aux principes d’éducation canine et obtenir une attestation d’aptitude à la détention de ces animaux.

Concernant les chiens âgés de plus de 8 mois et de moins de 12 mois, une évaluation comportementale est également demandée.

Possibilité d'euthanasie et de sanctions

Par ailleurs, le maître d’un chien ayant mordu une personne devra déclarer l’incident en mairie. L’animal subira alors une étude comportementale. À l’issue de celle-ci, le maire autorisera ou pas la garde du canidé.

En cas de non-respect de ces obligations, le maire a la possibilité de faire procéder à l’euthanasie de l’animal (après avis du vétérinaire) s’il existe une présomption de danger grave et immédiat.

Enfin, le propriétaire d’un chien ayant causé un accident mortel devient passible d’une peine maximale de dix ans d’emprisonnement et de 150 000 € d’amende.

Loi n° 2008-582 du 20 juin 2008 (J.O. du 21).

Repost 0
Published by VAUTOUR Christine - dans ANIMAUX
commenter cet article
10 août 2008 7 10 /08 /août /2008 09:24

  • Actualisé le mercredi 24 octobre 2007

Si l'affection que nous portons à nos animaux de compagnie n'a pas de prix, les frais médicaux peuvent toutefois s'avérer élevés. Dispensaires ou écoles vétérinaires peuvent les soigner au prix d'une participation modeste.

Un ménage français sur deux possède un animal de compagnie. Or, posséder un animal de compagnie implique un certain nombre de dépenses, notamment à l'occasion des vaccinations ou de la stérilisation. Voici quelques solutions pour réduire les frais vétérinaires en assurant à son animal les meilleurs soins possibles.

Où s'adresser ?

Répartis sur toute la France, les douze dispensaires de la SPA (Société protectrice des animaux) ont pour vocation de soigner les animaux dont les maîtres bénéficient de peu de ressources. De même, la Fondation Assistance aux animaux dispose d'antennes à Paris, Toulon, Nice et Marseille.

Les quatre écoles vétérinaires françaises (Lyon, Nantes, Toulouse et Maisons-Alfort) sont ouvertes à tous, sans condition de ressources, et accueillent l'ensemble des animaux (chats, chiens, reptiles…).

Justifier de ses revenus modestes

Lors de votre première consultation dans un dispensaire de la SPA, vous devez présenter des justificatifs de vos revenus (avis d'imposition, revenu minimum d'insertion…). Ils permettront de déterminer la part du coût des soins prise en charge par la SPA.

"Nous ne soignons que les chiens et chats, sauf ceux qui ne sont pas tatoués ou stérilisés. Mais nous proposons aux maîtres de réaliser ce type d'intervention avant de prodiguer les soins", précise Caroline Lanty, présidente de la SPA.

Des tarifs modérés

Les prix pratiqués par les dispensaires de la Fondation Assistance aux animaux sont inférieurs d'environ 70 % aux tarifs habituels. Lors de votre rendez-vous, vous devrez signer une déclaration sur l'honneur attestant que vos revenus sont modestes.

Les écoles vétérinaires proposent des soins à tarifs modérés, dispensés par des étudiants supervisés par des vétérinaires confirmés.

Tous types de soins

Les dispensaires de la SPA traitent les pathologies courantes : petits accidents (morsures, égratignures), vaccinations, stérilisations et tatouages. Les antennes de la Fondation Assistance aux animaux effectuent consultations, radios, vaccinations, stérilisations, tatouages et opérations.

Très bien équipées, les quatre écoles vétérinaires prennent en charge toutes les pathologies, et peuvent même pratiquer des opérations lourdes et des examens poussés.

Attention ! Ces rendez-vous sont, en fait, des "convocations"… Mieux vaut prévoir d'être disponible au moins une demi-journée.

Assurer son animal

La souscription d'une complémentaire santé (de 9 à 40 € par mois) peut vous permettre de couvrir les frais vétérinaires de votre animal. Mais soyez vigilant, ces contrats présentent de nombreuses exclusions et une franchise élevée. La simple visite annuelle de contrôle, la stérilisation ou les rappels de vaccin ne sont pas pris en charge.

http://www.dossierfamilial.com/argent/budget/soigner-son-animal-a-moindre-cout,1723

Repost 0
Published by VAUTOUR Christine - dans ANIMAUX
commenter cet article
27 juillet 2008 7 27 /07 /juillet /2008 07:38

Le prix de l'acheminement d'un chat ou d'un chien en train ou en avion dépend de son poids et des règles en vigueur chez le transporteur.

Avant de prendre le train ou l'avion, votre chien, votre chat, votre lapin ou tout autre animal de compagnie devra passer sur la balance. C'est en effet en fonction de son poids que l'addition sera plus ou moins lourde pour l'emmener avec vous.

Train : le chien doit être tenu en laisse...

Ainsi, en train, s'il pèse moins de 6 kg, il suffit de le mettre dans un panier ou une caisse (pas plus de 45 x 30 x 25 cm) et d'acquitter la somme de 5,10 €. Un chien plus gros pourra voyager à vos côtés, mais à condition d'être muselé et tenu en laisse. Il faudra alors payer 50 % du prix d'un billet de seconde classe, et ce même si vous voyagez en première.

... et ne doit incommoder personne

Ce paiement n'autorise pas votre animal à occuper une place assise, tout juste a-t-il le droit de se tenir à vos pieds, près de vous. Attention, si votre voisin de wagon n'apprécie pas la compagnie de votre animal, vous ne pouvez la lui imposer. À vous de vous débrouiller avec le contrôleur pour qu'il vous trouve une place ailleurs.

Avion : en cabine ou dans la soute

En avion, selon les compagnies, votre animal voyagera en cabine ou en soute chauffée et pressurisée. Quant aux prix, ils varient aussi, forfaitaires ou au poids, à la discrétion des transporteurs. À titre d'exemple, sur les vols Air France ou KLM, si votre animal pèse moins de 4 kg, il pourra vous accompagner en cabine. Pas question cependant de lui permettre de se dégourdir les pattes, il devra rester dans sa cage ou son sac.

Avion : les prix varient si votre animal pèse plus de 5 kg

Si votre animal pèse plus de 5 kg, il voyagera en soute dans une caisse spéciale que vous pouvez acheter dans une animalerie ou directement à l'aéroport (comptez entre 84 et 222 € selon la taille de la cage).

Chez KLM, les tarifs varient de 150 à 900 euros selon le poids de l'animal et de la cage.

Chez Corsair, on applique des forfaits : pour l'Océan indien, le transport de votre animal vous reviendra à 54 € en cabine et à 88 € en soute ; pour les Caraïbes, à 38 € en cabine et à 68 € en soute.

Des papiers d'identité pour l'animal

Si vous quittez le territoire avec votre animal ou si vous voyagez en avion, vous devez justifier qu'il est en règle au niveau des vaccins (contre la rage notamment). Certaines compagnies demandent un certificat établi par un vétérinaire cinq jours avant le voyage, prouvant qu'il est en bonne santé.

Comme chaque pays et chaque compagnie aérienne ont leurs propres exigences, mieux vaut bien vous renseigner, au moment de la réservation de vos billets, auprès du transporteur, mais aussi de l'ambassade ou du consulat du pays visité. Vous éviterez une mise en quarantaine de l'animal, aussi pénible pour lui que pour vous.

http://www.dossierfamilial.com/loisirs/voyages/voyager-avec-un-animal-combien-ca-coute,829,2

Repost 0
Published by VAUTOUR Christine - dans ANIMAUX
commenter cet article
19 février 2008 2 19 /02 /février /2008 18:12

Patricia Gavignet

EDUCATION CANINE

Conseil en comportement

01.46.21.94.58

06.20.75.49.60

mail : patricia@educateur-canin.eu

site : http://www.educateur-canin.eu/

 

PRESTATIONS PROPOSEES

Cours Individuels d'obéissance

 

ü      Cours à l'unité                                                          45 ¤

ü       Forfait 6 cours individuels (avec quelques bases)      190 ¤

ü      Forfait 10 cours individuels (sans bases)                   240 ¤

 

Forfait chiots (sur 4 mois avec cours collectifs à volonté)                                                                  350 ¤

 

 Cours collectifs à l'unité (après cours individuels)                                                                                             15 ¤

Une autre occasion de mettre vos chiens en compagnie d'autres congénères, de mettre en application des cours d'obéissance un peu plus poussés et de renforcer la confiance que votre chien aura en vous.

 

Cours collectifs : 3 mois                                     120 ¤

Avec possibilité de venir 2 fois par semaine    

                    

Conseils et suivis lors d'une adoption en refuge.

Je mets toute ma détermination et ma passion à votre service, pour faire de ce chien abîmé par la vie, un animal confiant, joueur et heureux.

                                               

ü      Forfait 2 mois                                          180 ¤

ü      Forfait 4 mois                                          250 ¤

 

Me contacter pour des forfaits OU situations particulières.

Il y a toujours des solutions.

 

LE
Repost 0
Published by VAUTOUR Christine - dans ANIMAUX
commenter cet article
17 décembre 2007 1 17 /12 /décembre /2007 22:43

 

 

  Patricia Gavignet

     Education canine

                                    Conseil en comportement

 

      06.20.75.49.60

                                            01.46.21.94.58

                                     patricia_gavignet@club.fr

                                site : educateur-canin.eu

 

Siret 494 498 785 00018

 

 

 

 

Bonjour,

 

J'ai le plaisir de vous annoncer que j'ajoute des cours collectifs à mes prestations pour l'année 2008 (1 à 2 fois par semaine : Samedi - Dimanche pour le moment).

 

Ceux-ci se dérouleront au Parc de St Cloud, mais aussi au bois de Boulogne afin de diversifier le plus possible les rencontres entre chiens.

De cela nous reparlerons lors de notre première rencontre.

 

Vos chiens apprendront tout au long de cette année une obéissance qui leur est indispensable. N'oubliez pas que c'est d'abord à vous qu'ils doivent obéir !

Mais aussi, ils auront droit à des séances de jeux et de sport. D'autre part, profitez de cette opportunité pour me demander des conseils sur l'éducation de votre chien. C'est avec plaisir que je vous montrerais comment conduire votre animal.

Le tout bien sûr, dans la joie et la bonne humeur comme il se doit !

 

 

Tous les chiens sont admis et n'hésitez pas à en parler autour de vous afin de faire venir des personnes qui pourraient être intéressées. Merci de me confirmer votre présence.

 

 

 

Je vous propose de me joindre par mail patricia_gavignet@club.fr

me donnant vos coordonnées (avec choix du jour, matin ou après midi) et d'éventuels autres commentaires dont je tiendrais compte.

 

REPONSES ASSUREES.

 

 

Repost 0
Published by VAUTOUR Christine - dans ANIMAUX
commenter cet article