Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 janvier 2017 6 21 /01 /janvier /2017 11:55

Demande de retraite en ligne 100 % dématérialisée

 

Dossier de presse de la CNAV du 9 janvier 2017

Une demande de retraite en ligne 100 % dématérialisée est ouverte à tous les assurés du régime général qui peuvent désormais effectuer l'ensemble de leurs démarches, pour l'attribution de leur retraite de base, à partir de leur espace personnel sur le site www.lassuranceretraite.fr.

Compte tenu des informations déjà connues, ce service permet de personnaliser la démarche de demande de retraite. Ainsi, le nombre de pièces réclamées est limité au strict nécessaire, les interactions sont personnalisées (exemple : si le numéro de sécurité sociale de l’assuré commence par 1, il ne lui est pas demandé s’il a des trimestres maternité à faire valoir) et l’assuré a désormais la possibilité de transmettre ses pièces justificatives de manière dématérialisée (le cas échéant, en prenant une photo de celles-ci). Les dossiers complets déposés 4 mois avant la date de départ bénéficient, comme les dossiers sous format papier, de la garantie de versement de la pension le mois suivant son point de départ.

http://revuefiduciaire.grouperf.com/article/3676/hb/20170116092901642.html

 

Repost 0
Published by VAUTOUR Christine - dans RETRAITE - PERSONNES AGEES
commenter cet article
27 décembre 2016 2 27 /12 /décembre /2016 10:35

12/12/16 à 11:59 par ALEXANDRE (Stéphanie)

 

LʼAgirc-Arrco lance Smartʼ Retraite, une application mobile qui permet d'estimer le montant sa future retraite complémentaire. Elle est disponible gratuitement sur Google play et sur l'App store.

 

Il est désormais possible d'estimer le montant de sa retraite complémentaire, depuis son téléphone portable, avec Smartʼ Retraite, une application mobile lancée par l'Agirc  (complémentaire des cadres) et l'Arrco (complémentaire des salariés). Elle est téléchargeable gratuitement sur son smartphone sur Apple Store (iOS) ou Google Play Store (Android).

Pour se connecter, pas besoin de nouveaux codes : si un compte a déjà été créé sur son espace personnel du site internet de l'Agirc-Arrco, il est possible d'utiliser les mêmes identifiants et mots de passe.

Préparer et comprendre sa retraite

Smart' Retraite permet à chaque utilisateur d'accéder à ses informations personnelles et de calculer l'âge de sa retraite à taux plein, de simuler l'impact d'une date de départ anticipée ou retardée et même de vérifier son nombre de trimestres déjà validés.

Pour les actifs comme pour ceux qui ont déjà arrêté leur vie professionnelle, Smartʼ Retraite offre la possibilité d'interroger gratuitement des "Experts Retraite", d'obtenir une réponse personnalisée, et même de prendre rendez-vous avec un conseiller dans un centre dʼinformation proche de chez eux.

Une déclinaison du simulateur de retraite en ligne

"Cette première version est appelée à s'enrichir au fil du temps", précise le groupement Agirc-Arrco. Chaque utilisateur est même invité à apporter sa contribution aux prochaines versions en faisant part des données et fonctionnalités qu'il souhaite y voir figurer. Pour ces échanges, Agirc-Arrco a mis en place une adresse e-mail dédiée : smartretraite@agirc-arrco.fr

En réalité, le lancement de Smart Retraite a été décidé suite au succès du simulateur de retraites complémentaires mis en place sur le site internet de l'Agirc-Arrco en mai 2016 qui réalise près de 100 000 simulations chaque mois. 

Stéphanie Alexandre

http://www.leparticulier.fr/jcms/p1_1620444/agirc-arrco-une-application-mobile-pour-calculer-sa-retraite

Repost 0
Published by VAUTOUR Christine - dans RETRAITE - PERSONNES AGEES
commenter cet article
27 décembre 2016 2 27 /12 /décembre /2016 10:14

21/12/16 à 16:10 par ALEXANDRE (Stéphanie)

Le barème 2017 applicable aux rachats de points pour les années d'études supérieures est publié.

L'Agirc, régime de retraite complémentaire pour les cadres, et l'Arrco, caisse de retraite complémentaire pour les salariés, ont fixé les coefficients applicables aux rachats de points qui interviendront en 2017, au titre des années d'études supérieures.

Grâce à ce versement volontaire de cotisations à l'Agirc et à l'Arrco, les salariés et les cadres peuvent acquérir 70 points par année d'études supérieures, dans la limite de trois ans. Pour cela, il faut être âgé d'au moins 20 ans et de moins de 66 ans.

Voici le nouveau barème des coefficients établi pour les rachats à partir du 1er janvier 2017 :

 

http://www.leparticulier.fr/jcms/p1_1621011/retraite-les-coefficients-des-rachats-des-points-agirc-arrco-pour-2017?xtor=ES-24-[la_recap_de_la_semaine_du_23122016]&hashKey=&een=50d9fbdddeef813eb5063dd604612cf5&seen=6

Repost 0
Published by VAUTOUR Christine - dans RETRAITE - PERSONNES AGEES
commenter cet article
21 décembre 2016 3 21 /12 /décembre /2016 18:32
12/12/16 à 11:59 par ALEXANDRE (Stéphanie)

 

LʼAgirc-Arrco lance Smartʼ Retraite, une application mobile qui permet d'estimer le montant sa future retraite complémentaire. Elle est disponible gratuitement sur Google play et sur l'App store.

 

Il est désormais possible d'estimer le montant de sa retraite complémentaire, depuis son téléphone portable, avec Smartʼ Retraite, une application mobile lancée par l'Agirc  (complémentaire des cadres) et l'Arrco (complémentaire des salariés). Elle est téléchargeable gratuitement sur son smartphone sur Apple Store (iOS) ou Google Play Store (Android).

Pour se connecter, pas besoin de nouveaux codes : si un compte a déjà été créé sur son espace personnel du site internet de l'Agirc-Arrco, il est possible d'utiliser les mêmes identifiants et mots de passe.

Préparer et comprendre sa retraite

Smart' Retraite permet à chaque utilisateur d'accéder à ses informations personnelles et de calculer l'âge de sa retraite à taux plein, de simuler l'impact d'une date de départ anticipée ou retardée et même de vérifier son nombre de trimestres déjà validés.

Pour les actifs comme pour ceux qui ont déjà arrêté leur vie professionnelle, Smartʼ Retraite offre la possibilité d'interroger gratuitement des "Experts Retraite", d'obtenir une réponse personnalisée, et même de prendre rendez-vous avec un conseiller dans un centre dʼinformation proche de chez eux.

Une déclinaison du simulateur de retraite en ligne

"Cette première version est appelée à s'enrichir au fil du temps", précise le groupement Agirc-Arrco. Chaque utilisateur est même invité à apporter sa contribution aux prochaines versions en faisant part des données et fonctionnalités qu'il souhaite y voir figurer. Pour ces échanges, Agirc-Arrco a mis en place une adresse e-mail dédiée : smartretraite@agirc-arrco.fr

En réalité, le lancement de Smart Retraite a été décidé suite au succès du simulateur de retraites complémentaires mis en place sur le site internet de l'Agirc-Arrco en mai 2016 qui réalise près de 100 000 simulations chaque mois. 

smart retraite

Stéphanie Alexandre

Lire aussi :

Mots-clés : 

AGIRC , ARRCO , RETRAITE COMPLEMENTAIRE , TELEPHONE PORTABLE 

 

http://www.leparticulier.fr/jcms/p1_1620444/agirc-arrco-une-application-mobile-pour-calculer-sa-retraite?xtor=ES-24-[la_recap_de_la_semaine_du_16122016]&hashKey=&een=50d9fbdddeef813eb5063dd604612cf5&seen=6

Repost 0
Published by VAUTOUR Christine - dans RETRAITE - PERSONNES AGEES
commenter cet article
28 octobre 2016 5 28 /10 /octobre /2016 18:39

Publié le 25 octobre 2016 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

La Caisse nationale d'assurance vieillesse (Cnav) précise les conditions dans lesquelles les périodes d'apprentissage accomplies depuis le 1er janvier 2014 sont prises en compte pour la retraite.

Depuis le 1er janvier 2014, les droits à la retraite de l'apprenti tiennent compte à la fois :

  • du montant de sa rémunération ;
  • et de la durée de son contrat d'apprentissage (ou de sa période d'apprentissage pour les contrats à durée indéterminée).

Au titre de la rémunération, il est validé autant de trimestres que le salaire de l'apprenti représente de fois le montant du Smic en vigueur au 1er janvier de l'année considérée (calculé sur la base de 150 heures/mois).

Au titre de la durée du contrat d'apprentissage :

  • chaque mois civil entier d'exécution du contrat est pris en compte ;
  • en cas de mois incomplets, le nombre de jours est totalisé et il est retenu un mois pour 30 jours ;
  • le nombre de trimestres correspondant à la durée du contrat est égal au tiers du nombre de mois de contrat (arrondi au nombre entier inférieur).

A l'issue de la période d'apprentissage, lorsque le nombre de trimestres validés au titre des salaires est inférieur au nombre de trimestres correspondant à la durée du contrat, il est procédé à la validation de trimestres complémentaires.

Pour les périodes antérieures au 1er janvier 2014, l'apprentissage donnait lieu au versement de cotisations calculées sur une assiette forfaitaire et les droits à la retraite des apprentis sont déterminés en fonction de cette assiette forfaitaire dont le montant permet la validation d'autant de trimestres qu'il représente de fois 200 heures du Smic.

Repost 0
Published by VAUTOUR Christine - dans RETRAITE - PERSONNES AGEES
commenter cet article
25 juin 2015 4 25 /06 /juin /2015 17:00

Service téléphonique

0 820 10 3939 : le numéro pour les personnes âgées en perte d’autonomie

C’est le 4 juin 2015 qu’a été ouvert le 0820 10 39 39, numéro national unique à destination des personnes âgées et de leurs proches.

Vous êtes une personne âgée en perte d’autonomie, un aidant, de la famille..., ce nouveau service téléphonique vous fournit toutes les informations utiles sur les services à la personne, les soins à domicile, les modes d’hébergement, les dispositifs d’accompagnement à destination des aidants, etc. Le service téléphonique renseigne également sur les aides financières disponibles et les démarches à effectuer pour les obtenir.

Pour les questions simples, les usagers peuvent obtenir une réponse personnalisée. Pour les questions plus complexes, ils sont orientés vers le point d’information local compétent pour les accompagner dans leur recherche d’information et, le cas échéant, dans leurs démarches.

Les conseillers du 0820 10 39 39 ne peuvent apporter aucune information concernant les dossiers en cours d’instruction dans les services des administrations. Ils ne sont par ailleurs pas qualifiés pour traiter les sujets qui ne sont pas en lien avec la perte d’autonomie tel que par exemple, le versement des pensions de retraite ou des pensions de réversion.

Le service répond du lundi au vendredi de 9 h à 18 h et les appels sont facturés :

  • 15 centimes d’euro TTC par minute depuis un téléphone fixe.
  • 15 centimes d’euro TTC par minute plus le prix d’un appel normal depuis un mobile.

Pour les personnes qui préfèrent être informées par internet, un nouveau site web est également proposé sur www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr.

Ces services sont mis en œuvre par la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) en préfiguration de dispositions prévues par le projet de loi relatif à l’adaptation de la société au vieillissement qui devrait être votée au cours du dernier trimestre 2015.

Sur Service-public.fr

Personnes âgées : s’informer et s’orienter sur www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr

Pour en savoir plus
Repost 0
Published by VAUTOUR Christine - dans RETRAITE - PERSONNES AGEES
commenter cet article
10 mai 2015 7 10 /05 /mai /2015 09:05

20 avril 2015 - ENQUETE

Logements des seniors

Les alternatives à la maison de retraite

Solitude, sentiment d’insécurité, maison devenue trop grande… autant de raisons qui conduisent les personnes âgées à vouloir changer de logement, sans pour autant souhaiter ­rejoindre une maison de retraite médicalisée. Tour d’horizon des solutions possibles.

La résidence solidaire intergénérationnelle, une alternative à la maison de retraite.

http://www.quechoisir.org/services-vie-sociale/vie-privee-societe/seniors/enquete-logements-des-seniors-les-alternatives-a-la-maison-de-retraite?utm_medium=email&utm_source=nlh&utm_campaign=nlh150507

Repost 0
Published by VAUTOUR Christine - dans RETRAITE - PERSONNES AGEES
commenter cet article
27 février 2015 5 27 /02 /février /2015 21:13

Publié le 25.02.2015 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Les nouvelles règles applicables en matière de cumul emploi-retraite depuis le 1er janvier 2015 ont été précisées par une circulaire de la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav) du 6 février 2015. Cette circulaire fait suite :

  • à la loi du 20 janvier 2014 concernant la réforme des retraites qui prévoyait, en cas de reprise d’activité, la non création de nouveaux droits à la retraite après l’obtention d’une première retraite personnelle de base,
  • et au décret publié au Journal officiel du 31 décembre 2014 qui avait déjà modifié un certain nombre de dispositions réglementaires sur le cumul d’une activité rémunérée et d’une pension de vieillesse.

La circulaire rappelle le principe de la cessation d’activité (« rupture de tout lien professionnel avec l’employeur »). Elle précise que les assurés qui reprennent une activité n’obtiennent plus de droits nouveaux à faire valoir pour la retraite. Il existe néanmoins quelques exceptions (assurés dont la première retraite personnelle de base a pris effet avant le 1er janvier 2015, assurés percevant uniquement une pension de réversion, pensions d’invalidité, bénéficiaires d’une pension militaire...).

À noter : les personnes qui bénéficient de la retraite progressive ne sont pas visées par ce principe de non acquisition de nouveaux droits pendant la perception de leur retraite progressive.

Sur Service-public.fr

Retraite du salarié : cumul emploi-retraite

Pour en savoir plus

http://http://www.service-public.fr/actualites/007528.html?xtor=EPR-140

Repost 0
21 février 2015 6 21 /02 /février /2015 09:44

10 FÉVRIER 2015

Emploi à domicile : les obligations de l’employeur

Avoir recours à une personne pour faire garder son enfant ou effectuer des heures de ménage, c’est facile ! Vous pouvez passer par une association, par un organisme prestataire de services, ou bien choisir d’employer la personne directement. Dans ce dernier cas, vous devez respecter plusieurs obligations. Alors, autant les connaître…

LES SERVICES À LA PERSONNE, C’EST QUOI ?

Ce secteur concerne plus de cinq millions de personnes (particuliers employeurs et salariés) et regroupe une multitude d’activités : la garde d’enfants, les services de la vie quotidienne (ménage, repassage, cours à domicile, petits travaux…), ainsi que l’aide à domicile auprès d’une personne âgée ou fragile (hors soins médicaux).

UN CONTRAT EN BONNE ET DUE FORME

Comme tout employeur, le particulier qui engage un salarié doit respecter la législation, notamment en matière de droit du travail : déclaration, rémunération, congés, période d’essai, durée du travail, bulletin de salaire, modalités de fin de contrat… Bref, il doit appliquer la réglementation régissant la relation de travail entre employeur et salarié, conformément à la convention collective dont dépend ce dernier.

Ce document de référence définit précisément le cadre de la relation de travail, ainsi que les droits et les devoirs des deux parties.

LES FORMALITÉS ADMINISTRATIVES

Vous souhaitez devenir particulier employeur, rien de plus simple. Première démarche : adhérer au Chèque emploi service (Cesu) déclaratif. Une fois inscrit, vous obtiendrez un numéro d’employeur pour déclarer votre salarié et sa rémunération.

Ensuite, vous pourrez déterminer les cotisations sociales liées au salaire, soit par Internet, soit à l’aide du chéquier Cesu ou d’un carnet de volets sociaux délivré par le Centre national du Cesu (Cncesu). Avantage : les déclarations auprès du Cncesu se substituent aux formalités Urssaf. Elles dispensent de l'établissement d'un bulletin de paie. Celui-ci sera directement établi par le Cncesu sur la base des informations que vous transmettrez chaque mois.

LE CAS DE LA GARDE D’ENFANT

Si vous confiez la garde de votre enfant à une assistante maternelle agréée, à son domicile ou chez vous, et que vous bénéficiez ducomplément de libre choix du mode de garde (Cmg) de la prestation d’accueil du jeune enfant (Paje), versé par la Caf, vous dépendez du centre national Pajemploi. Celui-ci est votre interlocuteur pour toutes vos formalités d'employeur. L’inscription est automatique, une fois votre demande de Cmg validée par votre Caf.

Vous devez communiquer mensuellement la rémunération de votre assistante maternelle ou de votre garde d’enfant au centre national Pajemploi. Avantage : vous n’avez pas à établir le bulletin de paie. Le centre s’en charge et l’adresse directement à votre salarié.

EN SAVOIR PLUS

http://www.viesdefamille.fr/emploi-domicile-les-obligations-de-lemployeur

Repost 0
Published by VAUTOUR Christine - dans RETRAITE - PERSONNES AGEES
commenter cet article
2 novembre 2014 7 02 /11 /novembre /2014 21:43

BIENTÔT A LA RETRAITE : BESOIN D'UN CERFA ?  
   
Vous allez bientôt partir à la retraite et vous avez besoin d'accomplir bon nombre de démarches auprès des interlocuteurs concernés (caisse de vieillesse, caisse complémentaire, ...). Pour vous éviter de vous arracher les cheveux, nous mettons gratuitement à votre disposition tous les formulaires utiles.

  • Demande de retraite personnelle (n°51672*01)
  • Déclaration de cessation d'activité salariée au régime général (n°13419*01)
  • Formulaire Agirc et Arrco demande de retraite complémentaire (formulaire)
  • Demande d'évaluation de rachat de trimestres pour la retraite (n°14136*02)
  • Demande de retraite anticipée pour carrière longue (n°51687*01)
  • Demande de retraite pour pénibilité (n°51682*01)
  • Demande de retraite anticipée pour les assurés handicapés (n°51721*01)

information : JURITRAVAIL.com

Repost 0
Published by VAUTOUR Christine - dans RETRAITE - PERSONNES AGEES
commenter cet article